Une alimentation saine ou une alimentation à la mode?

alimentation

Quel type d'alimentation choisir?

Dans l’alimentation, il a des modes, des écoles de pensées, les régimes à la mode, un souci pour l’environnement et bien sûr, les goûts personnels. Des choix, en veux-tu, en v’là! L’approche que l’on adopte est soit choisie pour des principes, une perte poids ou tout simplement pour se sentir bien. Je crois sincèrement, qu’à la base, le choix devrait être fait selon les préférences de chacun avec un objectif santé. Il va sans dire que, quelque soit l’approche choisie, l’important au bout de la ligne est de se sentir bien. En tout cas, c’est mon objectif à moi.

On voit tellement de trucs passer sur Facebook, Instagram, des blogs, dans les nouvelles et on se sent interpellé et souvent on ne sait plus où donner de la tête. Qui a raison? Qui a tort? Récemment, Le Pharmacien s’est fait “ramasser” parce qu’il se base sur la science et les adeptes d’un certain type d’alimentation l’ont lynché sur la place publique. Moi, dans ce temps-là, je me dis: Est-ce que les gens qui adoptent un certain style d’alimentation se sentent tellement insécures par rapport à leur choix qu’ils ont besoin d’injurier quelqu’un qui partage, il va s’en dire, ce qu’il a constaté basé sur des faits?

Entre autre, mon amie Pénélope a changé sa vie et a eu des résultats formidables en adoptant l’alimentation cétogène. Mon amie Constance a enfin trouvé sa façon à elle, qui est une approche végétalienne avec peu ou pas de gras. Est-ce que une a plus raison que l’autre? Heuh… Non! Elles ont seulement trouvé une façon de s’alimenter qui leur donne l’énergie, la vitalité et le bien-être dont elles ont besoin. 

Alors, que dois-je faire?

En premier lieu, écoute ton corps, il te parle constamment. On fait souvent la sourde oreille parce qu’on s’est habitué à notre inconfort. Aussi simple que ça. Je me prends en exemple. En mars 2017, j’ai complètement arrêté les produits laitiers. Pourquoi? À tous les matins, après avoir pris mon café latté, je me sentait mal. Mal comment? Gonflée comme si j’avais un énorme melon d’eau dans le ventre. J’avais quasiment mal au coeur. Prendre mon latté le matin est un rituel depuis toujours. C’est mon moment privilégié après mon entraînement et avoir pris ma douche pour juste relaxer et commencer ma journée. J’aimais le goût de mon café avec du lait de vache, mais je me sentais tellement mal après, que ça ne valait plus la peine. C’est à ce moment-là que j’ai choisi de ne plus me sentir comme ça.

Change tes habitudes

Une habitude, c’est fort. On le fait sans trop sans rendre compte. On est sur le pilote automatique. Et cette habitude de prendre mon latté était tellement ancrée en moi que j’acceptais par habitude de me sentir mal. Ça n’a pas toujours été comme ça. Qu’est-ce qui a changé? Je n’en ai aucune idée. Mais je sais qu’avant de prendre cette décision, nous avons acheté pendant des mois, du lait organique dont les vaches n’étaient  pas bourrées d’antibiotiques. Peut-être que c’était ça le problème? Semble-t-il que non. Le changement fut difficile, mais l’inconfort était plus fort. Suite à avoir essayé à peu près tous les laits végétaux, j’en ai conclu que le lait d’amande était le meilleur. Ça m’a pris quelques temps à m’habituer au goût, mais aujourd’hui, je ne reviendrais pas au lait de vache. Je n’aime plus ça. Non seulement, je n’ai plus d’inconfort, je savoure mon latté à tous les matins, je profite de ce moment qui est une douceur quotidienne et je fais maintenant mon lait d’amande et c’est encore meilleur!

Donc pour revenir au choix à faire, écouter son corps est une des meilleures façons pour adopter le style d’alimentation qui nous convient. Ensuite, ÉVITER les aliments transformés! Une autre règle tellement, mais tellement simple. Fais-le toi-même! Ça coûte moins cher et tu sais ce qu’il y dedans. Et savoir ce que l’on mange est tellement important pour Glenn et moi. Nous essayons autant que possible d’éviter de manger des produits chimiques, des agents de conservation, des insecticides. Notre poulet, nos oeufs et la plupart de notre viande  proviennent de la Ferme Agricole Bio-Grain, nous achetons souvent nos saucisses chez la Charcuterie Frick. On prépare à peu près tous nous-mêmes.

Comment écouter son corps

Ça va être du essai-erreur. Premièrement, lorsque tu te sens mal, c’est suite à quoi? Écris-le. Lorsque le malaise revient à répétition et que tu as écrit ce que tu avais mangé, tu pourras identifier l’aliment qui te cause de l’inconfort. Arrête d’en manger pendant une semaine et note si ça fait une différence. Si oui, bingo! Tu as trouvé! Si l’inconfort persiste, révise ta liste. Ça va peut-être te prendre quelques semaines, mais ça va aussi t’aider à te sentir mieux. Et tu identifieras ce qui te convient ou non. 

Ça fait quelques années déjà que je mange peu ou pas de pain pour les mêmes raisons que j’ai arrêté les produits laitiers. Mais, j’en mangeais quand même à l’occasion. Au restaurant, en attendant mon repas ou encore lorsque je faisais de la pizza maison, car je fais ma pâte. Mais sans plus. J’avais aussi remarqué que lorsque je mangeais des baguettes du supermarché versus des baguette de chez Première Moisson, j’avais un certain inconfort. J’ai réalisé que les qualités du pain variaient et que probablement, cela avait à voir avec les ingrédients utilisés. 

Je me reprends en exemple. Toujours en 2017, j’ai eu l’opportunité de participer à un groupe pour une programme d’entraînement avec un plan de nutrition spécifique. Le programme était de 6 semaines. Pendant 6 semaines, je n’ai pas bu d’alcool et j’ai réduit de façon considérable ma consommation de glucides. J’ai évité tout ce qui était glucides complexes, soit les produits céréaliers, le pain, les pâtes, le riz, le sucre, etc. Je me sentais tellement mieux! Par la suite, j’ai continué d’éviter les glucides complexes. Ce qui m’a amené à faire des recherches sur l’alimentation LCHF (Low carb, high fat), faible en glucides et élevée en gras pour ensuite lire sur l’alimentation cétogène. 

J’ai constaté que pour me sentir bien, je n’avais pas besoin d’observer l’alimentation cétogène stricte. J’ai essayé et je ne suis pas faite pour cette approche. Mais j’aime beaucoup le concept et la plupart du temps ça me convient. Mais j’aime aussi mon Shakeology que je bois à tous les jours et j’aime mes petits fruits rouges. Et à cause de ça, je dépasse toujours le nombre de grammes de glucides permis. Je déteste la restriction! Je mange ce qui me convient et ce qui me permet de me sentir bien.

Et c’est pourquoi je cuisine des recettes “kéto”. Parce que oui, je surveille la quantité de glucides que je consomme et je veux éviter d’en manger trop parce que j’en ressens de l’inconfort. Je privilégie des protéines animales parce que j’aime ça. Je mange beaucoup de légumes verts, encore une fois parce que j’aime ça. Je privilégie les petits fruits rouges et j’évite certains autres fruits. Mon choix. Je mange un demi avocat à peu près à tous les jours. Je mange beaucoup de noix, parce que j’aime ça.

Choisis pour ton bien-être, pas celui des autres

Lorsque quelqu’un essaie de me convaincre envers et contre tout d’adapter son approche, cela m’irrite au plus haut point. J’ai envie de dire; ‘Heye toé! Veux-tu ben me laisser vivre?” Poser des questions et s’informer, c’est vraiment important. Mais choisis bien tes sources. Il y a tellement d’ouvrages sérieux disponibles, utilises-les. Ta chum qui a eu du succès avec un programme est vraiment inspirante et tu voudrais avoir des résultats semblables, right? Essaie-le, mais informe-toi sur le sujet avant. Un livre qui m’a beaucoup  inspirée: The Keto Diet de Leanne Vogel.  Elle prône l’approche cétogène en général, mais avant tout de se sentir bien dans son corps. Et c’est mon choix. 

Je parlais récemment avec Yolthy et elle me disait: “Maman, moi, j’ai vraiment besoin de mes carbs.” Je suis partie à rire et je lui dit: “Chérie, mange-les tes carbs.” Moi, je ne mangerais plus jamais de pain, le pain n’existerait pas et ça ne changerait absolument rien dans ma vie.  Mais pour certains d’entre nous, ce n’est pas le cas. Il y a plusieurs aliments que je ne mange plus et dont je n’en ai plus envie, dont le riz et les légumineuses. Je n’ai pas vraiment de mérite. Je me suis seulement mise à écoute mon corps.  Alors, écoute ton corps et nourrie-le de façon optimale pour te sentir bien et surtout pour avoir l’énergie et la vitalité pour laquelle il a été conçu. Et quand vient le temps de nourrir ton corps, donne-lui le carburant qui te permettra non seulement d’avoir du plaisir à manger, mais tu permettra de te sentir bien, non pas seulement le temps d’un repas, mais sur une base quotidienne.

Craquelins Keto aux noix

Craquelins Keto aux noix (sans gluten)

Craquelins Keto aux Noix Pour les gens comme moi qui évite le gluten en général et qui de plus, adorent les noix, cette recette est tout simplement une réponse à nos envies de grignoter une collation saine et qui en plus nous permet d’éviter les inconforts reliés à certains aliments. Que ce soit une collation pour tenir jusqu’au prochain repas ou pour grignoter en regardant un film, ces craquelins sauront vous satisfaire. Et que dire du parfum pendant la cuisson! En plus d’être absolument délicieux, ils nourrissent votre corps avec des nutriments de haute qualité. Le seul problème, comme avec des chips, c’est de trop en manger! Prenez votre portion et mettez le reste de côté. Sinon, c’est à vos risques et périls. La recette indique les quantités en grammes et en ml. La valeur en grammes est beaucoup précise et je préfère de loin utiliser une balance, Je vous invite à faire la même chose pour des résultat homogènes. J’utilise la balance Star-Frit que je me suis procurée au Canadian Tire. Elle est souvent en solde.
Craquelins Kéto au noix
Préparation
20 mins
Cuisson
30 mins
Congélateur
1 hr
Temps total
1 hr 50 mins
 

Lorsque nous évitons évite de consommer des produits céréaliers ou que nous avons adopter une alimentation faible en glucides, ces craquelins vous permettront de satisfaire vos envies.

Portions: 24 1 portion = 3 craquelins
Calories: 188 kcal
Ingrédients
Les noix et les graines
  • 250 ml amandes entieres - 150g
  • 250 ml noix de pacanes - 100g
  • 250 ml noix de grenobles - 90g
  • 125 ml graines de citrouille - 60g
  • 60 ml graines de sésame - 35g
  • 60 ml graines de lin - 35g
  • 60 ml graines de chia - 40g
  • 5 ml sel
Les liquides
  • 125 ml eau
  • 100 ml huile de coconut
Instructions
  1. Faire fondre l'huile de coco. Réserver.

  2. Déposer les noix et les graines dans le robot avec le sel et mélanger jusqu'à ce que la texture ressemble à du gros sable mouillé. Environ 1 à 2 minutes sans plus.

  3. Ajouter l'eau et mélanger pendant environ 30 secondes.

  4. Tout en laissant le robot fonctionner, verser l'huile de coco réservée sur le mélange. 

  5. Déposer la moitié du mélange(environ 325g) sur un papier parchemin. Façonner un cylindre d'environ 30cm. Le rouler dans le papier comme un saucisson. Faire la même chose avec la deuxième moitié.

  6. Déposer au congélateur pour 60 minutes. Cette étape est essentielle pour 2 raisons. De un, permettre aux graines de chia et aux graines de lin d'absorber les liquides car, c'est ce qui sert de colle pour que l'appareil ensemble.  Ensuite, il sera beaucoup plus facile de trancher le rouleau lorsqu'il ferme.

  7. Allumer le four à 350℉. Sortir un rouleau (ou les deux). Couper en rondelles d'environ 0.5 cm. Un rouleau devrait vous donner environ 36 biscuits.

  8. Déposer sur une plaque à biscuit laquelle vous aurez recouverte d'un papier parchemin.

  9. Mettre au four pour 20 minutes. Après 20 minutes, vérifier les biscuits. Ils devraient dorés. Tout dépendant de votre four, il se peut que quelques minutes de plus soit nécessaires.

  10. Laisser refroidir puis déposer dans un contenant hermétique. Se conserve environ une semaine.

Notes

Vous pouvez préparer la recette jusqu'à l'étape 6 et laisser les craquelins au congélateur pour usage future tant que c'est bien emballé.

 

Lorsque vous façonner les rouleaux, vous pouvez les faire plus court avec un plus grand diamètre. Cela vous donnera moins de biscuits.

 

Vous pouvez sortir et cuire seulement ce dont vous avez besoin et remettre le reste au congélateur.

 

Soyez créatifs et expérimentez! Changez les types de noix ou de graines. Ajoutez des canneberges, des pépites de chocolat. Ou encore pour un craquelin salé, des tomates séchées et ajouter des herbes et/ou du fromage parmesan.

 

Vous pouvez remplacer l'huile de coco par de l'huile d'olive ou d'avocat. Si vous voulez des craquelins sucrés, remplacer l'eau par de sirop d'érable. 

 

Calories: 188 Lipides: 17.9g Saturés: 4.8g Cholestérol: 0mg Sodium: 11.33mg Glucides: 4.8g Fibres: 3.4g Sucres: 0.4g Glucides net: 1.4g protéines: 4.5g

Comment te sens-tu aujourd’hui?

Comment te sens-tu aujourd'hui?

bien-être

Comment te sens-tu aujourd’hui? Tu sais quoi? Moi aussi, je me suis déjà sentie comme ça. Et je me souviens que je n’aimais pas ça. Moi, qui courait 5 km par jour 6 jours semaine, je me suis retrouvée avec un corps que je n’aimais pas et un gros manque d’énergie. Je me trouvais super moche. J’essayais pourtant de ‘”patcher” le tout avec un sourire et un look, qui je croyais, m’avantageait, mais ça ne fonctionnait pas. Le problème était en dedans et le dehors en était le reflet. J’avais perdu le contrôle sur mon bien-être.  Pourtant, je l’avais déjà eu. Il était rendu où ce bien-être? Comment l’avais-je perdu?

Les raisons sont nombreuses, et au fil du temps, sont devenues des excuses. C’est fou comme on s’habitue à se sentir mal. Parce que c’est sournois.  Un petit peu qui s’ajoute tout le temps. On ne le voit pas toujours venir, mais lorsqu’on s’en rend compte, on attend avant de rectifier le tir. On ne se retrouve pas avec 10-20- 50 lbs en trop du jour au lendemain! Les livres se sont ajoutées une à une au fil du temps. On se dit bof! Une livre, il n’y a rien là, je vais perdre ça le temps de le dire. Ouin, 5 lbs… Vraiment, c’est facile à perdre. Deux semaines pis c’est partie. Pas de trouble. Et on continue comme ça, en ignorant ce qui arrive et pouf! On se retrouve un beau matin dans les 2 chiffres en surplus de poids!

Mais le poids est seulement le reflet de tout le reste. Parce que lorsque tu manges plus que tu en besoin, lorsque tes choix sont moins santé, c’est souvent suite à des circonstances. On passe chez Tim Horton parce que c’est facile et c’est rapide. On achète des collations à 100 calories parce que même si ce n’est pas vraiment bon pour soi, on se sent moins coupable à coup de 100. On a 1000 et une choses à faire et préparer un repas descend sur la liste des priorités. 

Ok, je parle ici de poids, mais je tiens à faire la nuance entre le poids et le bien-être. On n’a pas besoin d’être mince pour se sentir bien. Le bien-être  est de se sentir dynamique et pleine de vitalité.  Et lorsqu’on a de l’énergie, lorsqu’on dort bien et lorsqu’on choisit nos activités selon ce qu’on a envie de faire plutôt que ce qu’on peut faire, ça fait toute la différence. Je suis contre la restriction, le plaisir, c’est important. Mais jamais au détriment de ta santé.

Alors, comment te retrouver?

Il existe à mon avis une seule façon de sentir bien. C’est de s’aimer. Facile à dire, mais pas facile à faire! C’est simple, hein? Mais comment fait-on? 

  • Tu dois te choisir
  • Arrête de te comparer aux autres
  • Arrête de te trouver des excuses 
  • Arrête d’abuser de ton corps avec la bouffe et l’alcool
  • Mieux choisir tes récompenses
  • Bouge

Mais moi, ce n'est pas pareil

Là, je t’entends me dire: “Oui,  mais moi, ce n’est pas pareil. Ah ouin? Tu penses que tu es toute seule à avoir eu des enfants? À avoir eu un accident qui t’a arrêtée pour quelque temps? De t’être séparée? D’avoir été pris de soin de quelqu’un? D’avoir des parents vieillissant dont tu dois t’occuper? D’être monoparentale? Fille, réveille! On des milliers!  Ce ne sont certainement pas des moments faciles, mais tu dois arrêter de les utiliser comme des excuses pour ne pas prendre soin de toi.  On a toutes des défis quotidiens. La façon dont tu réagis à ces défis t’appartient entièrement.

Tu as deux choix:
  1. Soit tu te donnes un faux sentiment de contrôle en blâmant les évènements pour où tu en es.
  2. Soit tu prends le contrôle en prenant la responsabilité de tes circonstances.
En blâmant les évènements:
  • Tu réagis à ce qui t’arrive. 
  • Tu te laisses faire.
  • Tu te concentres sur ce qui ne va pas.
En prenant la responsabilité de tes circonstances:
  • Tu te donnes le pouvoir de changer les choses. 
  • Tu trouves des solutions.
  • Tu te libères des raisons qui ne t’appartiennent pas et tu te donnent la liberté de changer,

Responsable - Habileté (responsabilité)

Maintenant que tu as décidé que tu étais la seule responsable de tes circonstances et que tu sais que tu possèdes l’habileté de prendre des décisions qui te donne le pouvoir de changer tes circonstance, quelle est la prochaine étape?  Il existe plusieurs solutions et tu dois choisir  celle  qui convient à ta réalité, ton budget, tes préférences et qui va te donner le support et la motivation qui te permettra de retrouver non pas celle que tu as été, mais celle que tu peux être.

Pour plusieurs raisons, j’ai choisi de m’entraîner à la maison. 

  • Pas de déplacement
  • Pratique
  • Pas de sac à préparer
  • Pas d’horaire de gym à respecter
  • Douche chez moi (pas de gougoune!)
  • Groupe privé de support et motivation
  • Programmes variés 
  • Économique

Est-ce que ma solution est gagnante?  Elle l’est pour moi. J’ai essayé les gyms et j’y voyais plus d’inconvénients que d’avantages. C’est ma solution et ma foi, ça fonctionne!

Wrap avec Navet

Wrap avec navet

Wrap navet

J’ai découvert une façon de faire un wrap sans tortillas! L’ingrédient par excellence sans gluten, sans glucides et qui te procure un repas délicieux qui ne te laissera pas sur ta faim!  Je l’ai fait 5 fois pour arriver à un résultat que je trouvais satisfaisant. Attention! C’était super bon à toutes les fois, mais le problème était de faire un wrap qui tient. Mais, ayez des serviettes en masse à portée de la main. C’est le genre de repas où tu auras à te lécher les doigts! 

Le plus important est de couper le navet le plus mince possible. Donc, tu auras besoin d’une mandoline. Si tu parviens à couper ton navet tellement mince que tu peux presque voir à travers, tu auras un wrap très malléable. Lorsqu’il est coupé plus épais, ça fonctionne, mais il se défait et ça ouvre, mais ça goûte toujours bon! J’ai aussi essayé sans peler le navet et ça aide les rondelles à ne pas “friser”. Tu peux le peler si tu veux, mais après avoir omis de le peler, je me suis dit: Humm! Une étape de moins à faire. Aussi, prépare ton papier parchemin avant. C’est juste plus simple.

Pour la garniture, je vous invite à y mettre ce qui vous fait envie. J’ai utilisé du boeuf, de la laitue romaine et des tomates séchées. Rien d’autre. C’est tellement bon que je crois pas que l’ajout de mayonnaise ou moutarde ou autre est nécessaire. Mais ça, c’est moi.

Wrap avec navet
Préparation
40 mins
Cuisson
20 mins
Temps total
40 mins
 

Faire un wrap qui goûte bon sans gluten.

Service: Repas
Portions: 2 portions
Auteur: Marie-Claude Ayotte
Ingrédients
  • 400 g navet coupé très mince
  • 40 g parmesan râpé
Instructions
  1. Préchauffer le four à Broil.

  2. Préparer un plat au four en le tapissant de papier parchemin. Dans un sens le couper exactement de la largeur du plat et dans l'autre laisser dépasser. Préparer un deuxième papier parchemin de la même grandeur.

  3. Couper le navet en tranches très minces. Ensuite, couper le nombre de tranches nécessaires en deux afin d'obtenir un côté droit.

  4. Déposer les tranches couper en deux sur les bords du plat en mettant le côté droit vers l'extérieur du plat et en les superposant en couvrant environ la moitié de chacune avec une autre tranche comme des écailles de poisson. Ne pas les distancer trop, autrement le wrap s'ouvrira.

    Wrap navet
  5. Ensuite, déposer le reste des tranches de navet en les superposant pour couvrir le centre du plat. Toujours s'assurer que chacune couvre au  moins la moitié de la précédente pour prévenir que le wrap s'ouvre par la suite Utiliser ce dont vous avez besoin. Il se peut qu'il reste des tranches de navet. Les garder pour un autre usage ou pour le prochain wrap.

  6. Mettre la moitié du fromage parmesan râper sur le navet de façon égale. Mettre au four à Broil pour 5 minutes. Surveiller pour que ça ne brûle pas. Vous voulez une surface dorée et croustillant. Allonger ou diminuer ce temps de cuisson au besoin.

  7. Retirer du four. Retirer le navet du plat avec les côtés plus longs. Déposer et couvrir avec le deuxième papier parchemin . En tenant les deux parchemin d'une main ferme, retourner le navet. Le côté doré est maintenant en dessous. Remettre dans le plat.

  8. Diminuer le four à 375 °F, remettre au four pour 15-20 minute ou jusqu'à ce que le dessous sois doré et croustillant. 

  9. Retirer le wrap de navet du plat et couper en deux. Il est prêt à garnir. À cette étape, vous pouvez aussi le laisser dans le plat si vous n'êtes pas prêt à le manger. Le remettre au four quelques minutes lorsque vous êtes prêts à faire votre wrap. Il se mange froid, mais c'est meilleur chaud. 

Notes

J'ai fait le wrap avec de bettraves et c'était aussi très bon.

 

L'apport calorique inclut le wrap seulement. Calculez votre garniture en plus.

 

Calories: 120 Lipides: 4.5g Saturés: 2.9g Cholestérol: 14mg Sodium: 320mg Glucides: 13.6g Fibres: 3.6g Sucres: 7.6g Glucides net: 10g protéines: 8.2g

Gâteaux aux fruits de Noël

Gâteau aux fruits de Noël

Du plus loin que je me souvienne, maman faisait toujours un gâteau aux fruits de Noël. Un gâteau qui se garde des mois et des mois. On en mangeait beacoup pendant le temps des fêtes, mais il en restait toujours.  Combien de fois, à l’adolescence, en plein été, affamée comme seuls les adolescents peuvent l’être, je fouillais dans le fond du garde-manger et je trouvais du gâteaux que maman avait fait probablement l’automne précédent! Et c’était bon!

Lorsque j’ai eu mon restaurant au Cambodge, je voulais en faire pour la période des fêtes. J’ai donc demandé à maman la recette qui était de Monique Chevrier. Comme j’avais un restaurant et que les quantités  étaient importantes, j’ai changé la recette au fil du temps pour obtenir en part égale le même nombres de gâteaux par recette. Comme, bien que simple à faire, il y a plusieurs étapes, j’ai augmenté les quantités pour que je puisse produire environ une douzaine de gâteaux par recette. Pendant la périodes des fêtes 1999-2000, nous avions fait 140kg de gâteaux! 

Gâteau aux fruis de Noël

À mon retour au Québec, c’est demeuré une tradition et bien que les quantités ont beaucoup diminué, Glenn et moi en faisant habituellement 18kg.  On l’offre en cadeau à notre famille, nos amis, nos proches et nos collègues.

Je vous partage donc ma version du gâteaux aux fruits de Noël que je fais depuis 1995. Vous pouvez facilement couper la recette en deux et vous n’altérerez pas le résultats. 

Gâteaux aux fruits de Noël
Préparation
1 hr
Cuisson
2 hrs 30 mins
Temps total
3 hrs 30 mins
 
Service: Dessert
Cuisine: Occidentale
Keyword: Gateau aux fruits, Noel
Auteur: Marie-Claude Ayotte
Ingrédients
Ingrédients #1
  • 550 g raisins de corinthe
  • 550 g sultanas
  • 250 g cerises au marasquin rouges
  • 250 g cerises au marasquin vertes
  • 300 g noix de coco râpée non-sucrée
  • 500 g dattes hachées
  • 200 g canneberges
  • 250 g écorces confites
  • 500 g amandes entières
  • 1/2 tasse café fort
  • 1/2 tasse brandy, cognac, rhum ou jus de fruit
Ingrédients #2
  • 4 tasses farine
  • 4 c. à table cannelle
  • 1 c. à thé muscade
  • 1/2 c. à thé clou de girofle
  • 2 c. à table all spice
  • 1 c. à thé bicarbonate de soude
  • 1/2 c. à thé sel
Ingrédients #3
  • 2 tasses beurre
  • 2 tasses sucre
  • 12 oeufs moyens
  • 1/2 tasse mélasse
  • 2 c. à thé vanille
Instructions
Ingrédients #1: Préparations des fruits
  1. Mélanger ensemble les ingrédients secs et laisser macérer au moins 4 heures. je fais habituellement cette étape la vieille et j'ai parfois préparé les fruits pendant le wee-end et fait le gâteau le week-end suivant.

Ingrédients #2
  1. Mélanger tous ingrédients. Prendre 2 tasses du mélanges et le verser sur les ingrédients #1. Assurez-vous de bien enrober les fruits du mélange de farine. Cette étape empêche les fruits de descendre au fond moule.

    Gâeau aux fruits de noël
Ingrédients #3
  1. Sur la grille la plus basse du four, placer un moule à gâteau rectangulaire rempli d'eau.Allumer le four à 350℉

  2. Tapisser vos moules de papier parchemins. Cette recette est pour 2 gâteaux d'environ 3kg ou 24 gâteaux d'environ 500g.

  3. Battre le beurre en crème et y ajouter le sucre. Bien incorporer.

  4. Ajouter les oeufs un à la fois et bien les incorporer

  5. Ajouter la vanille et la mélasse. Brasser jusqu'à ce que soit homogène.

  6. Ajouter le mélange de farine en 3 ou 4 fois. Ne pas trop battre.

Dernière étape
  1. Verser le mélange à gâteau sur les fruits et mélanger avec une grosse cuillère. Il y en aura beaucoup et ce sera lourd et dense.

  2. Verser le mélanges dans les moules préparés.

  3. Réduire le four à 250 ℉. Mettre les gâteaux au four pour une heure.

  4. Après une heure, réduire à 200 ℉ et cuire encore une heure. Si l'eau dans le moule à gâteau est évaporée ou a beaucoup diminué, en ajouter. 

  5. Le gâteau est cuit lorsqu'un cure-dent inséré dans le centre en ressort propre.

  6. Selon la taille de vos moules, la cuisson peut prendre jusqu'à 3h - 3.5h. Surveillez aussi les gâteaux qui sont au fond. Ils auront tendance à cuire plus rapidement.

  7. Dès que vous avez sorti les gâteau du four, arroser-les de brandy, rhum ou cognac Je mets 1 à 2 bouchons sur les plus petits gâteaux, plus si c'est un grand moule.

Notes
  • Tant que vous respectez le poids des ingrédients, amusez-vous et variez les fruits ou les noix.
  • Pour les cerises, j'ai parfois utilisé seulement des rouges ou seulement des vertes.
  • J'ai souvent fait mes gâteaux avec des noix de grenoble ou des noix de pacane ou un mélange des trois.
  • S'il y a un fruit que vous n'aimez pas ou ne tolérez pas, pas problème! Remplacez-le en respectant le poids requis. Il m'est arrivé de ne pas avoir de Sultanas et j'ai seulement mis des raisins de corinthe. Vous n'aimez pas les raisins? Utilisez des canneberges! 
  • Suggestions de fruits confits: ananas, papaye, mangue (assurez-vous de les couper en morceaux assez petits), bananes, abricots, cerises, etc.
  • Pour l'alcool dans le gâteau, j'ai souvent utilisé du rhum, du vin blanc du scotch, du Grand Marnier, mais habituellement j'utilise du Cheminaud.

Poulet au beurre d’arachide

Poulet à l'arachide

Poulet à l'arachide

Parfois l’inspiration me vient d’un aliment en particulier et parfois, d’une recette que j’ai déjà fait. Cette fois-ci, je me suis inspirée de ma recette de BOEUF SATAY AVEC SAUCE À L’ARACHIDE.

En la modifiant un peu, j’ai créé une nouvelle recette avec de nouvelles saveurs que Glenn a adoré. La recette fait appel à l’huile de sésame. Bien qu’il est possible d’utiliser un autre type d’huile, l’avantage de l’huile de sésame est qu’elle rehausse le goût du beurre d’arachide. Je la conseille fortement. Même chose pour faire revenir le poulet.

La cannelle et le paprika, combinés ensemble, donnent un goût particulier à la recette. J’ai décidé de les ajouter à la dernière minute et je suis contente de l’avoir fait. J’ai souvent fait une autre version de curry au beurre d’arachide (non publiée), et ça en change vraiment le goût. La cannelle confère à cette recette un parfum unique et vos papilles gustatives vous remercieront.

J’ai décidé d’utiliser des fèves vertes parce que c’est ce que j’avais sous la main, mais on peut autant utiliser des poivrons, du brocoli ou des asperges. Je ne conseillerais pas des légumes comme les zucchinis ou l’aubergine parce qu’ils deviendraient trop mous, mais ça, c’est moi. Comme dans toutes les recettes que je partage, prenez la base et laissez aller votre imagination!

Poulet à l'arachide
Préparation
10 mins
Cuisson
30 mins
Temps total
40 mins
 
Portions: 4 portions
Calories: 283 kcal
Auteur: Marie-Claude Ayotte
Ingrédients
Sauce à l'arachide
  • 1/4 tasse Jus de lime ou citron
  • 1 c. à table Huile de sésame
  • 1 c. à table Sauce soya
  • 1 c. à table Sauce de poisson
  • 2 grosses Gousses d'ail
  • 40 g Gingembre frais
  • 1 c. à thé Curcuma
  • 1 c. à thé Cumin
  • 1 c. à thé Coriandre en poudre
  • 2 c. à table Miel (erythritol pour la version Keto)
  • 3 c. à table Beurre d'arachide naturel
Poulet
  • 600 g Hauts de cuisse ou poitrines désossés
  • 2 gousse Ail
  • 2 c. à thé Huile de sésame
  • 1 c. à thé Paprika
  • 1 c. à thé Cannelle
  • Poivre du moulin
  • 300 g Fèves vertes coupées (environ 1 pce)
Instructions
  1. Déposer tous les ingrédients dans le mélangeur de style Ninja et réduire en une sauce épaisse en quelques pulsations. Réserver

  2. Assaisonner le poulet avec le paprika, la cannelle et le poivre.

  3. Dans un grand poêlon, faire chauffer l'huile de sésame. Déposer le poulet et saisir de chaque côté.

  4. Ajouter l'ail et remuer pendant 1 à 2 minutes.

  5. Verser la sauce à l'arachide et bien enrober le poulet.

  6. Ajouter les fèves vertes et remuer. Baisser le feu et laisser mijoter 5 minutes pour faire cuire les fèves.

Notes

Vous pouvez utiliser des poivrons, du brocoli ou des asperges ou tout autre légume qui vous plait. Ou même un mélange de légumes!

 

Si le coeur vous en dit, ajoutez une demi-tasse de lait de coco.

L'apport calorique est calculé avec le miel et des poitrines de poulet. Si vous utiliser de l'érithritol ou des hauts de cuisses, il sera différent. 

 

Pour réduire l'apport en sodium, utiliser un sauce soya faible en sodium.

 

Calories: 283 Lipides: 13.3g Saturés: 1.7g Cholestérol: 96mg Sodium: 655mg Glucides: 3g Fibres: 0.8g Sucres: 1.3g Glucides net: 2.2g protéines: 36.2g

Keto Brownies

Keto Brownies

Keto Brownies

J’aime le chocolat, j’aime les brownies, mais je ne veux pas le sucre ni les glucides qui les accompagnent habituellement. Comment faire une recette qui répond à mes papilles gustatives et qui me permet d’éviter les produits laitiers et les produits céréaliers. Je substitue souvent le beurre par l’avocat et dans mes confections de muffins ou pain, j’utilise souvent la farine d’amande . Il faut dire que ‘en ai beaucoup étant donné que je fais mon lait d’amande et je récupère ainsi mes amandes broyées. Après quelques essais, j’ai réussi à trouver le bon équilibre avec les ingrédients. Le résultat? Des brownies ultra moelleux et chocolatés à souhait. Verdict de Glenn: Wow! Voici donc de succulents brownies sans culpabilité!
Keto Brownies

Keto Brownies sans gluten, sans produits laitiers

Portions: 9
Calories: 81 kcal
Auteur: Marie-Claude Ayotte
Ingrédients
Ingrédients liquide
  • 150 g Avocat
  • 3 gros Oeufs
  • 1 c. à thé Vanille
Ingrédients secs
  • 3/4 tasse Farine d'amande
  • 1/2 tasse cacao non sucré
  • 1/2 tasse Erithritol
  • 1/2 c. à thé sel
  • 1 c. à thé Poudre à pâte
Instructions
  1. Chauffer le four à 350°. Tapisser de papier parchemin un moule 9 x 9. 

  2. Mélanger tous les ingrédients secs dans un bol.

  3. Mélanger les ingrédients liquides avec un malaxeur ou dans le Ninja.

  4. Verser les ingrédients  liquides sur les ingrédients sec et bien incorporer. 

  5. Verser dans le moule et mettre au four pour 25 minutes.

  6. Laisser refroidir et couper en 9 carrés.

Notes

*L'apport calorique est calculé avec l'érythritol.

*Vous pouvez utiliser du sucre, mais l'apport calorique en sera changé.

 

Calories: 81 Lipides: 6.5g Saturés: 1.6g Cholestérol: 55mg Sodium: 152mg Glucides: 5.2g Fibres:  3g Sucres: 0.7g Glucides net: 2.2g protéines: 3.6g

Soupe froide aux tomates

Soupe froide aux tomates

Soupe froide aux tomates

Forte de mon expérience avec la recette de Hummus sans légumineuses, je me suis dit qu’il fallait que j’expérimente avec le chou-fleur comme base de trempette. Je ne savais pas trop ce que j’allais utiliser, mais le chou-fleur, l’ail, la lime et l’huile d’olive étaient sur le comptoir. J’ai aperçu mes tomates que je ne mets jamais au frigo et je venais d’acheter un nouveau plant gigantesque de basilic. Il n’en fallait pas plus pour tout mettre ça dans le Ninja pour obtenir un mélange absolument sublime… pour moi anyway.

Au départ, je voulais faire une trempette, mais une fois verser dans le bol, j’y ai goûté et je me suis dit: “What the  hell!! Je la  mange comme soupe!” Ceci étant dit, ça demeure une excellente trempette et je vous invite à la manger comme bon vous semble.

 

Soupe froide aux tomates
Préparation
20 mins
Temps total
20 mins
 

Un soupe (ou une trempette!) avec des légumes frais de l'été.

Service: Entrée
Portions: 4 portions
Auteur: Marie-Claude Ayotte
Ingrédients
  • 8 Tomates moyennes bien mûres
  • 600 g Chou-fleur
  • 1/4 tasse Huile d'olive
  • 6 gousses Ail
  • 2 tasses Basilic frais (ou plus selon votre goût)
  • Poivre et sel au goût
  • Lime jus d'une lime ou citron
Instructions
  1. Couper les tomates en quartiers.

  2. Laver le chou-fleur et couper les fleurets. 

  3. Mettre tous les ingrédients dans le mélangeur et mélanger jusqu'à une consistance plus ou moins lisse. 

  4. Verser dans 4 bols et décorer avec du basilic frais.

Notes

Se conserve au frigo jusqu'à 2 jours dans un contenant hermétique. 

 

Peut se manger comme soupe ou trempette. Les informations nutritionnelles ci-dessous sont pour une portion d'environ 300 ml.

 

Calories: 214 Calories provenant des lipides: 108 Lipides: 13.4g Saturés: 1.9g Cholestérol: 0mg Sodium: 76mg Glucides: 22.5g Fibres: 8.5g Sucres: 11.6g Glucides net:10.9g protéines: 7g

1 2 3 37