On est samedi matin. J’ai trop bu de vin hier… Je ne sais pas trop ce qui est arrivé, mais j’en ai trop bu. Ça goûtait bon. Je ne me suis pas couchée tard par contre. Je n’ai pas vraiment bien dormi. Pour Asylum, j’ai changé ma journée de repos de dimanche pour vendredi, car ma journée a commencé tôt vendredi. Je ne pouvais donc pas ne pas m’entraîner aujourd’hui. Autrement, je bousillais mon programme. Je n’aime pas bousiller mon programme. Je me réveille et je pense à ma journée avec bonheur, mais j’appréhende mon entraînement de la journée: Vertical Plyo. Hummm….On est samedi et j’ai invité des gens pour souper. On a souvent des amis le samedi soir. Ce soir, moi et Glenn avons décidé de faire ce que nous appelons un festin indien. J’avais aussi un gâteau à faire car c’est un repas d’anniversaire. J’ai 47 ans demain et mon ami Pierre a eu 49 ans le 1ier octobre. Ça se fête! Je m’étais dit que je ferais le gâteau et pendant la cuisson, je ferais mon entraînement. C’est d’une durée de 39 minutes (le DVD). D’une chose à l’autre, on a fait beaucoup de préparation et on avait des courses à faire. Finalement, je suis prête vers 10:00. Et je suis définitivement revenue à la normale. Je ne suis pas au meilleur de ma forme et je ne m’attends pas à faire l’entraînement du mois, mais je vais très bien. Comme d’habitude, on commence par l’échauffement. La corde à sauter. Ben oui! La corde à sauter! Ce n’est pas toujours facile la corde à sauter. Arrive les Double Jumps. Imaginez-vous donc que je les ai réussis pour la première fois! Pas un saut, pas deux sauts, mais trois Double Jumps de suite! Je crie de joie! Je me reprends. J’en réussis quelques autres séries de deux ou trois. Yippee!!! Mon dieu, je suis ENFIN capable de faire des Double Jumps. Bon, les nerfs Marie-Claude, il te reste encore un bon 35 minutes. Mais, je suis tellement contente. Glenn est en haut dans la cuisine et entend mes cris de joie et me dira, par la suite, qu’il se demandait ce qui avait bien pu déclencher cette joie. Je continue l’entraînement et je me demande si j’aurai à en faire encore pendant cette session, je ne m’en souviens plus. Hey! Oui! Il y en a encore vers la fin. Le moment arrive. Encore des Double Jumps. Je prends ma corde, je prends une bonne respiration et je saute. J’ai réussi, à mon grand bonheur, à en faire 5 de suite. Quel accomplissement! Quel progrès! Je suis tellement fière! Ça m’a portée toute la journée. Je vais sûrement en parler au souper et mes amis ne comprendront pas nécessairement ma fierté et mon bonheur. Ce n’est pas grave. Réussir mes Double Jumps a été pour moi un grand pas vers une meilleure forme. C’est ma victoire de la journée. Mon prochain objectif? En faire 10 de suite. Savez-vous ce que les Double Jumps ont fait pour moi aujourd’hui? Ils m’ont fait réaliser que tout est possible.  

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.