course

Une combinaison gagnante: cardio et musculation

Est-ce mieux de faire de la résistance, du cardio ou les deux?

Dans les années 90, lorsque j'habitais au Cambodge, je n'avais pas accès à un gym et je ne connaissais pas grand chose à la mise en forme en général. Tout ce que je savais était que bouger était bénéfique. Comme je n'avais pas accès à un gym, je courais et je faisais des longueurs de piscine. Le peu que je savais était que de pomper élevait le rythme cardiaque et me faisait brûler des calories. Et brûler des calories pouvait m'aider à garder ma ligne, C'est ce qui était à ma portée et ça me permettait de garder la forme. À ce moment, mon but était aussi d'être mince! Je me demande encore pourquoi, mais bon, c'était ça.

cardio musculation

J'avais un excellent cardio et beaucoup d'énergie. Je cherchais toujours à me dépasser et à faire un meilleur temps ou plus de longueurs pour un temps donné. Mais, je n'avais  pas vraiment de masse musculaire... Sur la photo, je porte la même paire de jeans.  Il y a près de 20 ans et 10 lbs de différence entre les deux et aujourd'hui, la musculation fait  partie de mes entraînements. Une image vaut 1000 mots.

cardio musculation

Lorsque j’ai complété P90X la première fois, cela fait maintenant près de 7ans, je n’en revenais pas des muscles que j’avais développés. J'ai  perdu des pouces et j'ai développé ma masse musculaire et j'ai été tellement surprise de la puissance et la force que j'ai gagnées en seulement 90 jours. C'était au delà de mes attentes. Wow! J’aimais ce que je voyais.

Puis, j'ai découvert Insanity. Je suis devenue accro au Cardio. Insanity m'a fait découvrir le cardio intense qui intégrait la résistance sans utiliser de poids. Je trippais à me pousser au-delà de mes limites, à quasiment vouloir mourir entre chaque segment (ou plutôt pendant tout l'entraînement!) et d'en redemander. Mais au bout de 63 jours, je n'en pouvais plus de voir Shaun T et de faire des power jumps! Il fallait que je fasse autre chose. 

Il y  quelques années, je préférais de loin faire du cardio. J'aime encore beaucoup ça, mais à  travers les divers programmes que j'ai fais avec le temps, j'ai aussi développé un intérêt pour la musculation qui me permet de découper mon corps et qui le rend plus efficace au repos.  Je retire tellement de bénéfices à faire de la résistance que j’ai décidé d'alterner mes programmes pour aller chercher le maximum de bénéfices tout en restant en forme.

cardio vs musculation

Quand je fais un programme axé principalement sur la musculation, je m'ennuie de faire du cardio. Quand je fais un programme axé sur la musculation, aka Body Beast, je m'ennuie à mourir de faire du cardio! Comment faire les deux et faire ce que j’aime? J’alterne mes programmes.

J’aime être en forme. J’aime la sensation après un entraînement intense. Lorsque je m'entraîne de façon quotidienne, je me sens forte et puissante. J’ai l’impression que je peux  déplacer des montagnes. Mon niveau d’énergie est tellement élevé. Lorsque je fais un programme comme Insanity, je me sens tellement forte au niveau du tronc et mon cardio est comme j’aime si bien le dire “dans le tapis”. Quand je fais de la résistance, j’aime la force que je développe de façon générale.

Aujourd'hui, je fais les deux en alternance. N'ai jamais peur de faire de la musculation! La preuve est que en 1998, lorsque je courais mon 5 km cinq à six jours semaines, je pesais 10 lbs de moins qu'aujourd'hui! Et je préfère de loin le corps que j'ai aujourd'hui qui est fort et puissant et qui est aussi plus lourd. La balance, je m'en balance. Vive la force et l'endurance!

Nouveau défi: Focus T25 et la course

Je me suis procurée Focus T25 lors du BeachBody Summit 2013. J’avais vraiment hâte de l’avoir. J’avais besoin d’une nouvelle motivation. Depuis la fin de ma quatrième ronde de Insanity, je n’ai pas été très rigoureuse dans mes entraînements. J’ai fait le calendrier de Cindy et je suis partie pour le BeachBody Summit. Lors de mon séjour à Las Vegas, je n’ai fait que Les Mills Combat le vendredi matin et le Super Workout du samedi matin.

Marie-Claude Focus T25

Je dois dire que j’ai quand même marché beaucoup pendant mes quelques jours à Vegas. Par la suite, je suis allée à Pheonix, puis Sedona et le Grand Canyon. C’était des vacances avec mon chéri. J’avais apporté quelques DVD, mais je n’ai rien fait comme tel. Comme je m’étais procurée Focus T25 pendant le Summit, j’avais l’intention de le commencer dès mon retour. Je suis revenue le 27 juin tard en soirée. Je me suis remise à bouger seulement le dimanche le 30 juin. Ça faisait longtemps que je n’avais pas pris une si longue pause. Je réalise que, même si tout n’est pas perdu, j’en ai perdu! Vous savez, quand on fait le mois 2 de Insanity, qu’on fait le DVD Strenght de Asylum, ou Les Mills Combat, ça tient en forme. Mais quand on arrête de bouger, même si ce n’est que quelques jours, parfois, la machine démarre un peu plus lentement. Ah! Lala! Glenn MC Grand Canyon  

Groupe de support Focus T25

Donc, je manquais un peu de  motivation. Comme mon équipe a organisé un Défi Focus T25 qui commence lundi le 8 juillet, je me suis dit que je ferais la 1ière semaine du programme et je débuterais officiellement le programme avec eux. On est quand même plus d’une vingtaine et ce sera une grande motivation que de faire les mêmes DVD que tout un groupe pendant 10 semaines. C’est toujours plaisant de partager nos expériences, nos trucs, notre besoin de support et nos succès. Les chances de réussir, lorsque l’on fait partie d’un groupe de support, augmentent de façon explosive. Focus T25, c’est du Shaun T et vous savez tous que je l’aime beaucoup. Mais même si c’est intense, 25 minutes, c’est court et ça passe vite. Pour avoir fait le programme pendant une semaine, je me rends compte que ce n’est pas assez pour moi. C’est pour cela que ce matin, j’ai décidé d’aller courir. 25,only 25 mins

Focus T25 et la course

J’ai décidé, il y longtemps, que si je sortais courir, ce ne serait jamais moins que 5 km. Pourquoi? Parce que c’est environ 30 minutes et que c’est un minimum essentiel pour moi pour maintenir la forme. Donc, ce matin, je suis partie pour mon 5km et à ma grande surprise, je l’ai fait en 35 minutes. Je ne suis pas du tout satisfaite de ce résultat. Mais pas du tout! J’ai déjà fait cette distance en moins de 30 minutes! Vous comprendrez ma déception. Je m’étais dit que je ferais Focus T25 après. Ce que j’ai fait. Après en avoir sué un bon coup, j’ai pris mon latté quotidien et commencé ma journée. J’ai réfléchi à mon affaire. Pour être meilleur à quelque chose, il faut le faire souvent et régulièrement. Je vais donc m’y mettre et je vais revenir en deça de 30 minutes. C’est mon objectif. Et je ferai Focus T25 en parallèlle. Focus T25 est excellent pour faire de l’exercice intense en peu de temps. Et si je fais les deux et que j’atteins mon objectif de 30 minutes pour mon 5km, je ferai plus ou moins 60 minutes par jour et ça, c’est parfait. Je ferai le programme et j’améliorerai mon temps. Je ne dis pas que ce sera facile, mais si c’est facile, bien franchement, ça donne quoi? Mon nouveau défi; faire Focus T25 et courir 5 jours semaines. On repart! Vous voulez faire partie d’un groupe qui fait Focus T25? Procurez vous le programme ici et contactez-moi. Nous avons un groupe qui commence le 15 juillet, question de recevoir leur coffret et si des gens s’ajoutent plus tard, nous créerons un autre groupe pour une date ultérieure. Et si vous voulez faire partie d’un groupe de support pour un autre programme, contactez-moi. Il y a plein de gens, comme vous, qui veulent partager leur expérience avec un programme BeachBody. Profitez-en!

Ma saison de course est commencée!

Saison de course 2013

C’est fait! Ma saison de course est commencée! Je viens de courir mon premier 5km à l’extérieur en 2013. Il était temps! Depuis le début mai, je me disais qu’il fallait que je brise la glace, que je commence… Je ne sais pas ce qui me retenait. Je sais que la température est mon excuse préférée. Je n’aime pas vraiment courir quand il fait froid… frais? Toujours est-il que ce matin, je me suis réveillée vers 05:20 et je me sentais en forme et pleine d’énergie. Je devais faire Shoulders & Arms de P90X. Mais, j’avais envie de courir. J’ai sauté sur l’occasion! Non, non, non! Je ne vais pas manquer cette opportunité. Sans penser, je me suis habillée en coureuse 🙂  et je suis sortie. Boum! 32:38 minutes plus tard, c’était fait! Satisfaction, bonheur, joie, contentement. Tout y est. Course bonheur Comment aie-je pu oublié toutes ces sensations positives que me procurent la course tôt le matin? J’ai même croisé deux dames que je rencontrais régulièrement l’été dernier. On s’est salué. Un grand sourire et ce bonheur de se retrouver dans ces moments privilégiés du matin remplis de plénitude. À titre de référence, j’ai comparé mon temps avec mes résultats de août et septembre 2012, question de savoir où j’en était, et ma foi, je ne suis pas trop déçue. Mon meilleur temps selon Endomondo est 29:23 et selon Runtastic, c’est 29:12. Mon objectif est d’être en deça de 30:00. Il faut que je diminue mon temps de 3 minutes. Très faisable. J’ai hâte de partager avec vous mes prochaines courses, mes prochains résultats et ce que je ferai en parallèle pour maintenir la forme. J’ai comme objectif de faire un 10 km une fois par semaine. Je voudrais aussi remercier mon groupe A ma porte qui m’inspire à toujours faire plus, à me dépasser et qui me motive sans précédent. Une bonne saison de course 2013 à tous!

P90X Hybride

Je viens de me lancer dans une nouvelle ronde de P90x. Cette fois-ci, j’ai décidé de faire les jours de résistance du programme et les autres jours, soit de cardio ou de Yoga, je vais faire autre chose. Idéalement de la course car, la saison vient de commencer. Je veux inclure Insanity Pro Team, qui est le programme de la Certification Insanity, Insanity, Les Mills Combat et Turbo Fire. P90X Insanity Turbo Fire Les Mills Combat

P90X

J’ai l’intention de faire le premier mois et je vais voir comment ça se passe. Lorsque le nouveau programme de Shaun T, Focus T25, sera disponible, il est certain que je vais le faire. Est-ce que ce sera dès sa sortie ou à l’automne, je ne le sais pas encore. Pour en revenir à P90X, j’ai ressorti mes derniers résultats qui remontaient à juin 2012. À ce moment là, j’ai fait une tentative de refaire P90X, puis la course a pris le dessus. Toujours est-il que je me fis toujours à mes derniers résultats pour reprendre un programme. Comme ça, j’ai une idée de ce que je suis capable ou de ce que j’ai déjà été capable de faire. Ce matin, en me fiant à ces données, je me suis donnée à fond et je dois dire que j’ai trouvé la séance assez intense. Lorsque j’ai pris ma douche après mon entraînement, j’avais de la difficulté à me lever les bras. J’aime cette sensation. J’en ai sué un bon coup et oui! J’ai pompé! Les push-ups, quelque soit leur forme, réguliers, militaires, wide, diamond, ça va. Le Bomb diver, est un peu plus difficile. Bomd diver diamond military push ups Mais pour tout ce qui concerne les pull ups, chin ups etc. Aaaaaah! Je me sentais tellement, mais tellement poche! Je déteste me sentir poche! Il va falloir que je travaille là-dessus. Quel beau défi, mais quel gros défi. À mon meilleur, j’ai déjà été capable de faire 4 1/2 chin ups sans aide, c’est-à-dire, sans chaise ni bande de résistance. Aujourd’hui, j’ai utilisé la chaise et je ne me suis pas impressionnée. Il ne faut pas être trop dure avec soi-même, je vous l’accorde, mais on se doit avoir un minimum d’attente. Comme Tony dit: « Détermine un chiffre dans ta tête, et atteins-le coûte que coûte. Et si tu le dépasses, tant mieux ». C’est ce que je fais, car je veux réussir. En me fiant sur mes anciens résultats, ça me pousse à faire les efforts nécessaires. Le pire qui peut arriver est que je maintienne mes anciens résultats. Mais entre vous et moi, si je persiste, je ne peux que m’améliorer.

Insanity Ronde 4

Insanity Insanity ronde 4? Est-ce possible? Une nouvelle année ne peut que bien commencer par la décision de faire une autre ronde Insanity. Pour savoir où j’en suis, je révise ce que j’ai fait cet automne.

Septembre

J’ai couru pas mal tout l’été. J’ai donc fait un mélange de course et Insanity étant donné qu’il faisait encore beau et chaud. Je me souviens que j’étais indécise sur ce que je voulais faire. Il n’y a rien comme Shaun T pour se clarifier les idées. Shaun T partenaire

Octobre

J’ai fait une deuxième ronde Insanity the Asylum. 30 jours, ça passe vite. C’est un bon mélange de cardio et de résistance. Strenght demeure mon DVD préféré et Shaun T mon entraîneur préféré. Insanity the Asylum

Novembre

Le 2 novembre, je commençais Les Mills PUMP que j’ai fait pour 42 jours. Le programme est de 90 jours. Ces entraînements se font à raison de 3 fois semaine. J’ai mixé avec des séances de Turbo Fire que j’aime aussi beaucoup. J’ai constaté que ce sera un programme parfait pour l’été quand je cours.  Quand j’ai besoin de faire de la résistance pour maintenir ce que j’ai acquis et qui me permet quand même de courir à tous les deux jours. Ce n’est pas le programme idéal pour moi, car c’est trop statique. N’allez pas croire que c’est facile! Il n’y a seulement pas de sauts, pas de « je veux mourir tellement je n’en peux plus ». C’est exigeant d’une façon différente. Les Mills PUMP

Décembre et Janvier

J’avais pré-commandé Les Mills Combat. Sports de combat comme entraînement quotidien dans une forme accessible pour tous. J’étais très anxieuse de le commencer. Je l’ai commencé dès que je l’ai reçu. C’était le 13 décembre. Il va sans dire que j’adore les punchs et les kicks. Avec Les Mills Combat, je suis bien servie. J’en suis à 41 jours aujourd’hui. Les Mills Combat

Insanity Ronde 4

Mais, voyez-vous, à toutes les fois que je vois ou j’entends parler de Insanity, j’ai juste envie de le faire. Ce programme m’inspire et m’interpelle tout le temps. À la fin de chaque ronde, trois jusqu’à maintenant, je ne veux plus rien avoir à faire avec Shaun T et Insanity. Par contre, le sentiment d’accomplissement est immense à toutes les fois. Et que dire de mon tronc. Je me sens gainée de façon naturelle et je saute partout  comme une sauterelle sans effort apparent. Une semaine ou deux passent et je veux recommencer… Allez savoir!  On a tous nos entraînements préférés et Insanity est le mien. Donc, j’ai annoncé sur ma page Facebook que si 5 personnes s’engageaient à faire le 63 jours Insanity, moi, je m’engagerais à le faire sans manquer une journée. Un score parfait! Je l’ai fait et je le referai. Lorsque j’ai mes 5 personnes, je détermine la date de départ et on fonce. Je sais de quoi je parle et si les gens qui participent à ce défi le font pour la première fois, ils feront partie de ceux qui savent c’est quoi faire Insanity et ce n’est pas pour tout le monde. Insanity, c’est exigeant, ça demande une force de caractère, un engagement immuable pour passer au travers. Ce n’est pas facile, mais c’est possible. La personne dont je suis le plus fière qui m’a accompagnée dans cette aventure, c’est Yolthy, ma fille. Lorsque nous avons fait Insanity à l’été 2011, c’était ma deuxième ronde. Ce fut un été assez chaud. Nous avons commencé quelque part au début juillet. Même quand il faisait 27 degrés dans le sous-sol, nous n’avons pas manqué une seule journée. Pas une! Niette! Nous avons terminé à la Fête du Travail et ma cocotte avait perdu une vingtaine de lbs. Elle a trouvé cela difficile, mais elle a tenu le coup. Quelle fierté! Avez-vous ce qu’il faut pour faire Insanity? Faites-vous partie ceux qui peuvent tenir le coup pour 63 jours? Si le défi vous intéresse, faites-moi signe. C’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans cette démarche et que je vous motiverai, que je vous encouragerai et que je vous féliciterai. Car, si vous tenez le coup et vous le faites, vous n’avez pas idée de ce que ça peut avoir comme impact sur votre personne, corps et âme. On n’est pas tout fait pour Insanity, mais je peux vous dire que Insanity a définitevement été fait pour moi.

Game Day | Insanity The Aslylum

J’ai fait Game Day pour la deuxième fois aujourd’hui. C’est une séance d’entraînement de 61 minutes. Passer 61 minutes avec Shaun T est déjà assez intense. Avec Game Day, vous avez quelques garanties:
  • Votre rythme cardiaque va monter très haut
  • Vous allez suer un bon coup
  • Vous allez dépenser beaucoup de calories
  • Vous allez avoir besoin d’au moins une bouteille d’eau
L’idée derrière Game Day est de simuler plusieurs sports. Il est certain que de jouer au tennis et d’en simuler certains mouvements devant votre écran sont deux choses bien différentes. Mais le concept est intéressant, vous faites travailler les grands groupes de muscles et vous allez définitivement renforcer votre tronc. Game day commence avec l’échauffement qui a une durée d’envrion 4minutes suivi de 2 minutes d’étirement question d’être prêt pour ce qui s’en vient. Le sport de piste et l’athlétisme font parti du premier segment. On a beau courir sur place, quand on fait des hign knees, des up climb hill, des butt kicks ( pour moi, c’est quasiment une pause comparé aux autres), steep hill climb qui est à mon avis le plus difficile, pour terminer avec des high knees, on a de quoi  pomper. Six minutes de course sur place. Ouf! C’est tout un début! Malgré le fait que ce soit assez difficile, je crois que c’est mon segment préféré. Et je l’ai fait sans arrêter. J’étais assez fière de moi. Ce ne sera pas le cas pour le reste du DVD. Il y a trois autres exercices de  piste avant d’avoir droit à une pause. On passe ensuite au basketball. Deux simulations de ballon au panier. Ensuite, on passe à la lutte et au soccer. Les coups de pied au soccer ne sont quand même pas trop exigeants. C’est essoufflant, mais pas nécessairement difficile. Le juggle par contre, est une autre histoire. On doit sauter sur place comme si on faisait des highs knees, sauf que l’on doit taper le genou droit avec la main gauche, le genou gauche avec la main droite, le talon droit avec la main gauche et le talon droit avec la main droite. Le tout en alternance pendant une minute. On fait 8 coups de pied à gauche, on juggle une minute, 8 coups de pied à droite, on juggle une minute. Celui-là est un gros OUF! On commence à être fatigué et il reste encore 33 minutes. On a droit à une petite pause On passe ensuite au tennis. Deux simulations de mouvement. Le patinage de vitesse. Celui-là fera appel à vos jambes. J’espère que vous êtes bons en endurance. Viennent ensuite les sports d’eau, soit la natation et le surf. Vous allez comprendre le pourquoi du DVD Back to Core. Finalement, le football drill, pour vous donner des crampes aux pieds, l’escalade avec des simulations sans risques de tomber,  pour terminer avec le baseball. Je crois qu’on a fait le tour. Soixante et une minutes d’entraînement, 659 calories plus tard, j’ai terminé Game Day et demain, c’est une journée de congé. Encore 11 jours avant de terminer cette ronde. Ça va bien!    

De retour à l’intérieur

Hey oui! J’ai repris mon horaire matinal de façon définitive. J’ai recommencé à me lever vers 05:15-05:30 pour m’entraîner tôt le matin avant que la journée commence. Le temps plus frais et la noirceur à cette heure me rendaient un peu plus réticente à aller courir dehors et je me rendais compte que c’était de plus en plus difficile de le faire en fin de journée. Ce qui fait que depuis la semaine dernière, j’ai recommencé à m’entraîner à l’intérieur. À peu près tout l’été, j’ai fait de la course. Comme je n’avais pas de plan pour remplacer ma course par une séance d’exercice différente, pendant les dernières semaines, lorsque le temps était moins clément, je finissais par ne pas sortir courir et je ne faisais rien d’autre. Je n’avais pas de plan B. Pour moi, c’est plus facile si j’ai décidé d’avance ce que je ferais comme entraînement à une journée donnée. En le mettant au calendrier, je n’ai pas à penser si ça me tente ou si ça ne me tente pas. La décision a été prise à un moment précis et je suis l’horaire que j’ai choisi. Et c’est aussi plus facile quand la motivation est à la baisse. J’ai donc décidé que je ferais un DVD Insanity ou Insanity The Asylum pour les prochaines semaines quand je n’irai pas courir ce qui sera probablement le cas les jours de semaine. Pourquoi Insanity et Insanity The Asylum ? Parce que c’est difficile, c’est demandant, et c’est une belle transition de la course à des entraînements sur « place ». Je dois absolument inclure de la résistance dans ma routine, mais pas tout de suite. Je vais essayer de courir quand même, si possible, 2 fois par semaine. Il reste encore quand même plein de belles journées. Plus tard à l’automne, je verrai ce que je ferai comme résistance. J’ai le choix avec tous les programmes que je possède. J’ai aussi remarqué que quand je m’entraîne le matin, j’ai beaucoup plus d’énergie pour le reste de la journée. Je suis plus productive et efficace dans mes tâches quotidiennes. Le bien-être est au rendez-vous et je me sens vraiment bien pour toute la journée. Ça me convient vraiment. Il faut dire que j’ai aussi recommencé à me coucher plus tôt, soit autour de 21:00. Et vous? Est-ce que l’automne vous ramène à l’intérieur? Est-ce que la température vous affecte? Quel est le temps de la journée qui vous est le plus bénéfique pour votre entraînement?

Mon premier 10 km

J’ai finalement couru mon premier 10 km dimanche dernier. C’était un objectif que je visais depuis longtemps et c’est accompli. Je parlais au téléphone avec mon amie Natalie qui s’entraîne pour faire un demi-marathon au Marathon de Montréal. Quand je lui ai dit que la semaine d’avant j’avais fait 8.6 km et que si j’avais fait un autre 10 minutes de course, j’aurais probablement parcouru mon 10 km. Elle m’a répondu que quand il ne s’agit que de 10 minutes, c’est dans la tête. Hummm… Je lui ai parlé juste avant ma course. Elle m’a fait réfléchir. Dix minutes c’est vraiment dans la tête… Quand je suis à la fin du parcours que je me suis fixée, j’ai toujours hâte de finir. Je me dis que, ça y est, c’est fait! Et je peux arrêter. Et à toutes les fois que j’aurais aimé en faire plus, et que je me suis arrêtée, une fois que je suis revenue à la normale, c’est à dire respiration et pouls normaux, je me dis que si j’avais été un petit peu plus loin, ou que j’avais couru un petit peu plus longtemps, j’aurais pu faire le ou les quelques mètres de plus. Et ce que Natalie m’a dit, c’est vrai. À ce point, c’est entre les deux oreilles que ça se passe. Toujours est-il que j’avais l’intention de faire une longue course. Dans mon cas, une longue course, c’est plus de 7 km.  J’essayais de calculer, avec les parcours que je fais habituellement autour de chez moi, lesquels me permettraient de couvrir 10 km. Je savais que si j’allais du côté de La Prairie, passée l’étang de La Citière, j’avais 6 km certain. Maintenant, sur le chemin du retour, au lieu de tourner sur ma rue (et revenir chez moi), ce qui est toujours tentant, si je continuais sur la piste cyclable vers le parc Roger, je pourrais facilement aller chercher les 4 km restants. Alors, tout était dans la tête. Il fallait absolument à mon retour de La Prairie, que je continue tout droit sur le parc Roger. Donc, je pars. Il fait beau, il fait frais, la brise est légère. Je croise plein de gens sur la piste cyclable. Beaucoup de coureurs, à mon grand étonnement. Plus que ce à quoi je m’attendais. Ils sont pour la plupart en groupe. J’ai un bon rythme. Je dois être reposée car je n’ai pas vraiment l’impression d’aller plus vite que d’habitude, et je fais mon premier km en deça de 6 minutes. Je continue, et le deuxième km est aussi en deça de 6 minutes. Ça me stimule, la course va bien et finalement, je ferai les 4 premiers km en deça de 24 minutes. Bonne moyenne. Lorsque j’arrive à la moitié du parcours, soit 5 km, record personnel, 29:22! Il n’en faut pas plus pour m’encourager à continuer. J’arrive finalement au croisement du parc Roger et ma rue. C’est décidé, je continue. À la hauteur du terrain de soccer, 6 km de faits. Je me dis: rends-toi à 7 et tu verras. Rendue à 7 km, je suis vraiment pas loin du boulevard Rome. C’est là que je fais demi-tour quand je fais 5 km. C’est dans la tête, tu peux le faire. Tout va bien. Finalement, j’en suis à un peu plus de 8 km à Rome. Je fais demi-tour au boulevard Rome, et je sais qu’à partir de là, je suis à 2.5 km de ma porte. C’est dans le sac! J’aurai fait mon 10 km, quitte à en marcher une portion. Je me dis, Marie-Claude, rends-toi à 9 km, et puis tu marcheras un petit 45 secondes. (Quand j’arrête de courir pour marcher, c’est toujours 45 secondes). C’est bon! Arrive le 9 km, je suis au boulevard Rivard. Je me dit: Allez! Continue jusqu’au terrain de soccer. Et là, j’ai mes deux Marie-Claude qui me parlent:
  • Marie-Claude motivation: Vas-y, t’es capable, t’es presque rendue. C’est dans la tête que ça se passe. Mind over body!
  • Marie-Claude la paresseuse: Arrête, marche, prend ça relaxe, t’as déjà fait 9 km. Quand même! Ce n’est pas rien!
Finalement, Marie-Claude Motivation a parlé plus fort. Et sur la dernière portion, je pensais à Natalie et l’effet qu’elle a eu sur moi. Je ne me suis donc pas arrêtée. Ma grande surprise fut que je n’avais pas encore atteint ma rue que le GPS me disait que j’avais fait 10 km en 62 minutes et quelques. Wow! C’était fait! Accompli! Done! Finito! J’ai fait 10km. Woohoo! Quand j’ai atteint ma rue, il ne me restait environ que 300 mètres. Pas question de m’arrêter! Tout ça pour finir avec 10.33 km en 64:13. J’ai passé un très beau dimanche.

1 2 3 4

%d bloggers like this: