Asylum

Nouveau défi: Focus T25 et la course

Je me suis procurée Focus T25 lors du BeachBody Summit 2013. J’avais vraiment hâte de l’avoir. J’avais besoin d’une nouvelle motivation. Depuis la fin de ma quatrième ronde de Insanity, je n’ai pas été très rigoureuse dans mes entraînements. J’ai fait le calendrier de Cindy et je suis partie pour le BeachBody Summit. Lors de mon séjour à Las Vegas, je n’ai fait que Les Mills Combat le vendredi matin et le Super Workout du samedi matin.

Marie-Claude Focus T25

Je dois dire que j’ai quand même marché beaucoup pendant mes quelques jours à Vegas. Par la suite, je suis allée à Pheonix, puis Sedona et le Grand Canyon. C’était des vacances avec mon chéri. J’avais apporté quelques DVD, mais je n’ai rien fait comme tel. Comme je m’étais procurée Focus T25 pendant le Summit, j’avais l’intention de le commencer dès mon retour. Je suis revenue le 27 juin tard en soirée. Je me suis remise à bouger seulement le dimanche le 30 juin. Ça faisait longtemps que je n’avais pas pris une si longue pause. Je réalise que, même si tout n’est pas perdu, j’en ai perdu! Vous savez, quand on fait le mois 2 de Insanity, qu’on fait le DVD Strenght de Asylum, ou Les Mills Combat, ça tient en forme. Mais quand on arrête de bouger, même si ce n’est que quelques jours, parfois, la machine démarre un peu plus lentement. Ah! Lala! Glenn MC Grand Canyon  

Groupe de support Focus T25

Donc, je manquais un peu de  motivation. Comme mon équipe a organisé un Défi Focus T25 qui commence lundi le 8 juillet, je me suis dit que je ferais la 1ière semaine du programme et je débuterais officiellement le programme avec eux. On est quand même plus d’une vingtaine et ce sera une grande motivation que de faire les mêmes DVD que tout un groupe pendant 10 semaines. C’est toujours plaisant de partager nos expériences, nos trucs, notre besoin de support et nos succès. Les chances de réussir, lorsque l’on fait partie d’un groupe de support, augmentent de façon explosive. Focus T25, c’est du Shaun T et vous savez tous que je l’aime beaucoup. Mais même si c’est intense, 25 minutes, c’est court et ça passe vite. Pour avoir fait le programme pendant une semaine, je me rends compte que ce n’est pas assez pour moi. C’est pour cela que ce matin, j’ai décidé d’aller courir. 25,only 25 mins

Focus T25 et la course

J’ai décidé, il y longtemps, que si je sortais courir, ce ne serait jamais moins que 5 km. Pourquoi? Parce que c’est environ 30 minutes et que c’est un minimum essentiel pour moi pour maintenir la forme. Donc, ce matin, je suis partie pour mon 5km et à ma grande surprise, je l’ai fait en 35 minutes. Je ne suis pas du tout satisfaite de ce résultat. Mais pas du tout! J’ai déjà fait cette distance en moins de 30 minutes! Vous comprendrez ma déception. Je m’étais dit que je ferais Focus T25 après. Ce que j’ai fait. Après en avoir sué un bon coup, j’ai pris mon latté quotidien et commencé ma journée. J’ai réfléchi à mon affaire. Pour être meilleur à quelque chose, il faut le faire souvent et régulièrement. Je vais donc m’y mettre et je vais revenir en deça de 30 minutes. C’est mon objectif. Et je ferai Focus T25 en parallèlle. Focus T25 est excellent pour faire de l’exercice intense en peu de temps. Et si je fais les deux et que j’atteins mon objectif de 30 minutes pour mon 5km, je ferai plus ou moins 60 minutes par jour et ça, c’est parfait. Je ferai le programme et j’améliorerai mon temps. Je ne dis pas que ce sera facile, mais si c’est facile, bien franchement, ça donne quoi? Mon nouveau défi; faire Focus T25 et courir 5 jours semaines. On repart! Vous voulez faire partie d’un groupe qui fait Focus T25? Procurez vous le programme ici et contactez-moi. Nous avons un groupe qui commence le 15 juillet, question de recevoir leur coffret et si des gens s’ajoutent plus tard, nous créerons un autre groupe pour une date ultérieure. Et si vous voulez faire partie d’un groupe de support pour un autre programme, contactez-moi. Il y a plein de gens, comme vous, qui veulent partager leur expérience avec un programme BeachBody. Profitez-en!

Insanity Ronde 4

Insanity Insanity ronde 4? Est-ce possible? Une nouvelle année ne peut que bien commencer par la décision de faire une autre ronde Insanity. Pour savoir où j’en suis, je révise ce que j’ai fait cet automne.

Septembre

J’ai couru pas mal tout l’été. J’ai donc fait un mélange de course et Insanity étant donné qu’il faisait encore beau et chaud. Je me souviens que j’étais indécise sur ce que je voulais faire. Il n’y a rien comme Shaun T pour se clarifier les idées. Shaun T partenaire

Octobre

J’ai fait une deuxième ronde Insanity the Asylum. 30 jours, ça passe vite. C’est un bon mélange de cardio et de résistance. Strenght demeure mon DVD préféré et Shaun T mon entraîneur préféré. Insanity the Asylum

Novembre

Le 2 novembre, je commençais Les Mills PUMP que j’ai fait pour 42 jours. Le programme est de 90 jours. Ces entraînements se font à raison de 3 fois semaine. J’ai mixé avec des séances de Turbo Fire que j’aime aussi beaucoup. J’ai constaté que ce sera un programme parfait pour l’été quand je cours.  Quand j’ai besoin de faire de la résistance pour maintenir ce que j’ai acquis et qui me permet quand même de courir à tous les deux jours. Ce n’est pas le programme idéal pour moi, car c’est trop statique. N’allez pas croire que c’est facile! Il n’y a seulement pas de sauts, pas de « je veux mourir tellement je n’en peux plus ». C’est exigeant d’une façon différente. Les Mills PUMP

Décembre et Janvier

J’avais pré-commandé Les Mills Combat. Sports de combat comme entraînement quotidien dans une forme accessible pour tous. J’étais très anxieuse de le commencer. Je l’ai commencé dès que je l’ai reçu. C’était le 13 décembre. Il va sans dire que j’adore les punchs et les kicks. Avec Les Mills Combat, je suis bien servie. J’en suis à 41 jours aujourd’hui. Les Mills Combat

Insanity Ronde 4

Mais, voyez-vous, à toutes les fois que je vois ou j’entends parler de Insanity, j’ai juste envie de le faire. Ce programme m’inspire et m’interpelle tout le temps. À la fin de chaque ronde, trois jusqu’à maintenant, je ne veux plus rien avoir à faire avec Shaun T et Insanity. Par contre, le sentiment d’accomplissement est immense à toutes les fois. Et que dire de mon tronc. Je me sens gainée de façon naturelle et je saute partout  comme une sauterelle sans effort apparent. Une semaine ou deux passent et je veux recommencer… Allez savoir!  On a tous nos entraînements préférés et Insanity est le mien. Donc, j’ai annoncé sur ma page Facebook que si 5 personnes s’engageaient à faire le 63 jours Insanity, moi, je m’engagerais à le faire sans manquer une journée. Un score parfait! Je l’ai fait et je le referai. Lorsque j’ai mes 5 personnes, je détermine la date de départ et on fonce. Je sais de quoi je parle et si les gens qui participent à ce défi le font pour la première fois, ils feront partie de ceux qui savent c’est quoi faire Insanity et ce n’est pas pour tout le monde. Insanity, c’est exigeant, ça demande une force de caractère, un engagement immuable pour passer au travers. Ce n’est pas facile, mais c’est possible. La personne dont je suis le plus fière qui m’a accompagnée dans cette aventure, c’est Yolthy, ma fille. Lorsque nous avons fait Insanity à l’été 2011, c’était ma deuxième ronde. Ce fut un été assez chaud. Nous avons commencé quelque part au début juillet. Même quand il faisait 27 degrés dans le sous-sol, nous n’avons pas manqué une seule journée. Pas une! Niette! Nous avons terminé à la Fête du Travail et ma cocotte avait perdu une vingtaine de lbs. Elle a trouvé cela difficile, mais elle a tenu le coup. Quelle fierté! Avez-vous ce qu’il faut pour faire Insanity? Faites-vous partie ceux qui peuvent tenir le coup pour 63 jours? Si le défi vous intéresse, faites-moi signe. C’est avec plaisir que je vous accompagnerai dans cette démarche et que je vous motiverai, que je vous encouragerai et que je vous féliciterai. Car, si vous tenez le coup et vous le faites, vous n’avez pas idée de ce que ça peut avoir comme impact sur votre personne, corps et âme. On n’est pas tout fait pour Insanity, mais je peux vous dire que Insanity a définitevement été fait pour moi.

P90X | Plyometrics revisité

Cette semaine, j’ai revisité P90X | Plyometrics. J’en suis à la quatrième semaine de Les Mills PUMP. Tel que suggéré par le guide du programme, à tous les deux jours, je fais un DVD Les Mills PUMP et à tous les deux jours, je fais un entraînement cardio.  J’avais mentionné que je voulais passer au travers des DVD du programme Turbo Fire. Ce que je fais. Mais, je fais partie de quelques groupes sur Facebook dont les membres font différents programmes de Team BeachBody. Parmi eux, plusieurs font P90X et un des DVD du programme est Plyometrics. Avant de faire Insanity pour la première fois à l’hiver 2011, on m’avait dit que Insanity était Plyometrics sur stéroïdes! Je me souviens d’avoir été un peu inquiète… Depuis ce temps, j’ai complété Insanity 3 fois. Pour avoir aussi fait trois rondes de P90X, je savais que ce serait un bonheur de me replonger dans Plyometrics. Je savais que je pouvais le faire aisément. Les premières fois, lorsque je faisais Plyometrics, je trouvais l’entraînement demandant et exigeant. J’avais parfois (lire souvent!) de la difficulté à suivre. J’en suais un bon coup et je me sentais merveilleusement bien après. Suite à tous ces échanges sur Plyometrics, j’ai eu envie de le refaire. J’avais fait PUMP & SHRED le matin. Comme les entraînements de Les Mills PUMP ne me  fatiguent pas autant que les autres programmes que j’ai faits à date, j’avais le besoin de me donner et de me sentir vidée. C’était la sensation que je recherchais. Il est 17:30, je mets le DVD dans le lecteur et je commence. J’ai l’intention d’y aller dans le tapis! Je vais montrer à Tony Horton que je suis capable! (Comme si Tony me regardais!) Je vais tellement y aller à fond! J’ai eu la prétention de penser que ce serait facile. Hey! C’est facile quand on fait le minimum. C’est facile quand on ne se donne pas à fond. C’est facile quand on prend une pause et qu’on arrête avant que l’exercice ne soit complété. MAIS, ce n’est jamais facile quand on saute plus haut, quand on fait le mouvement plus rapidement, quand on tient jusqu’à la fin du segment. Quand on puise en soi des ressources d’énergie qu’on pensait ne pas avoir. Oui! C’est gratifiant! Non! Ce n’est pas facile! Comme le dit si bien Tony: « Nobody said it was easy! » Et comment! Pendant cette séance, j’ai fait plusieurs observations:
  • Un entraînement ne devient jamais plus facile, c’est vous qui devenez meilleur.
  • Vous êtes toujours capable de donner plus.
  • Si vous trouvez l’entraînement facile, c’est que vous n’y mettez l’intensité requise.
  • Je me suis ennuyé de Tony…
Il y a tellement de programmes que j’aime et il y en tellement que je veux essayer. J’aime retourner à P90X, Insanity, Insanity The Asylum vol.1, mais j’ai tellement hâte d’essayer Insanity The Asylum vol.2 et Les Mills Combat. Je veux refaire P90X2, je voudrais compléter un 90 jours de Turbo Fire et essayer ChaLean Extreme. Si j’avais le temps de faire deux programmes à la fois, voir trois, ça règlerait le problème!
* Si vous faites présentement un programme et/ou un entraînement  et que vous désirez vous joindre à mon groupe pour partager vos efforts, pour avoir de la motivation et du soutien, envoyez moi un courriel à maayotte@gmail.com avec votre nom (sur Facebook) et le programme que vous faites. C’est avec plaisir que je vous ajouterai au groupe. On s’y amuse et surtout on s’encourage à continuer!

Gestion de temps et entraînement

Finalement, je compléterai Asylum en 32 jours au lieu du 30 jours initiales. J’ai eu une semaine assez chargée et j’ai eu un peu de difficulté à gérer mon temps. De plus, Game Day est tombée sur ma journée la plus folle de la semaine, soit le jeudi. J’avais 4 tests cette semaine et l’un d’eux comportait beaucoup de matière et je n’ai pas été capable tout faire. Alors, c’est l’entraînement qui a écopé. C’est très exceptionnel pour moi. J’étais aussi fatiguée car j’ai peu dormi. Je suis la fille qui doit dormir son huit heures par nuit. Quand j’en dors six, cela m’affecte. Il faut dire que le week-end passé en a été un assez holé.  Alors tout ça ensemble a fait que je ne me suis pas entraînée ni jeudi, ni vendredi. J’ai tout simplement manqué de temps. Ah! Mais avoir deux jours de repos a ses avantages! Vous auriez dû me voir faire Game Day hier. Comme j’avais pris deux journées de repos,  j’avais décidé que j’allais me reprendre et que j’allais donner mon maximum. Et je l’ai fait. Mis à part l’exercice pour la natation, celui où on est couché sur le ventre et où l’on simule la nage en position superman et pendant  lequel j’avais les épaules en feu, j’ai  fait tous les exercices sans m’arrêter une fois. Oh! Bien sûr! J’ai ralenti, mais je ne me suis pas arrêtée. Et de plus, j’ai dépensé une trentaine de calories de plus que les fois précédentes. Yeah! Je ne sais plus quel segment j’ai trouvé le plus difficile. Je sais seulement que le premier segment, le one-mile-run demeure mon préféré. Tantôt, je vais faire le dernier Vertical Plyo du programme. Formule 1 oblige, je n’ai pas accès à la télé avant que la course soit, terminée. Que voulez-vous, je suis mariée avec un adepte de la F1 qui ne manque pas une course en direct quelque soit la raison. Il faut dire qu’il est seulement 06:40. J’ai quand même toute la journée pour faire mon entraînement… Bon dimanche à tous!

Insanity The Asylum Jour 23

Je viens de terminer le jour 23 Asylum avec le DVD Speed & Agility. Je sens mon tronc très ferme. Je ne sais pas si j’avais perdu du tonus ou si je viens d’en gagner, mais la sensation de force, de puissance au niveau des abdominaux est présente. J’ai aussi cette sensation à toute les fois que je termine Insanity. Juste pour voir, j’ai pris mon tour de taille et je suis à 28″. Pas plus, ni moins qu’avant. J’ai dû perdre du tonus pendant l’été avec la course. N’allez pas croire que je vais arrêter de courir. Je constate que de changer de routine et de faire des choses différentes permet à mon corps de se renforcer à divers endroits selon mes programmes d’entraînement. Je dois dire que  j’aime redécouvrir cette sensation de tonus. J’ai l’impression que je suis plus grande, plus droite, plus forte. C’est comme si j’avais une gaine naturelle qui tient ma taille. C’est très agréable. Il me reste 7 jours de cette 2ième ronde de Asylum. Une petite semaine quoi! Ça m’étonne encore comme le temps passe vite. Je songe déjà à ce que je vais faire par la suite. J’ai très envie d’essayer Les Mills PUMP, mais je dois dire que je pense aussi à refaire Insanity. Un petit 60 jours pour se rendre au nouvel an… Ça ferait l’affaire! Mais j’ai aussi commandé Les Mills Combat qui devrait arriver la première semaine de décembre. Et il a aussi Insanity The Asylum vol.2. qui vient de paraître. Par contre, je ne crois pas être prête pour celui-là. C’est juste une impression. C’est fou! Je veux tous les faire!  Et vous, quel est votre programme actuel?

Vertical Plyo | Double Jump: Check!

On est samedi matin. J’ai trop bu de vin hier… Je ne sais pas trop ce qui est arrivé, mais j’en ai trop bu. Ça goûtait bon. Je ne me suis pas couchée tard par contre. Je n’ai pas vraiment bien dormi. Pour Asylum, j’ai changé ma journée de repos de dimanche pour vendredi, car ma journée a commencé tôt vendredi. Je ne pouvais donc pas ne pas m’entraîner aujourd’hui. Autrement, je bousillais mon programme. Je n’aime pas bousiller mon programme. Je me réveille et je pense à ma journée avec bonheur, mais j’appréhende mon entraînement de la journée: Vertical Plyo. Hummm….On est samedi et j’ai invité des gens pour souper. On a souvent des amis le samedi soir. Ce soir, moi et Glenn avons décidé de faire ce que nous appelons un festin indien. J’avais aussi un gâteau à faire car c’est un repas d’anniversaire. J’ai 47 ans demain et mon ami Pierre a eu 49 ans le 1ier octobre. Ça se fête! Je m’étais dit que je ferais le gâteau et pendant la cuisson, je ferais mon entraînement. C’est d’une durée de 39 minutes (le DVD). D’une chose à l’autre, on a fait beaucoup de préparation et on avait des courses à faire. Finalement, je suis prête vers 10:00. Et je suis définitivement revenue à la normale. Je ne suis pas au meilleur de ma forme et je ne m’attends pas à faire l’entraînement du mois, mais je vais très bien. Comme d’habitude, on commence par l’échauffement. La corde à sauter. Ben oui! La corde à sauter! Ce n’est pas toujours facile la corde à sauter. Arrive les Double Jumps. Imaginez-vous donc que je les ai réussis pour la première fois! Pas un saut, pas deux sauts, mais trois Double Jumps de suite! Je crie de joie! Je me reprends. J’en réussis quelques autres séries de deux ou trois. Yippee!!! Mon dieu, je suis ENFIN capable de faire des Double Jumps. Bon, les nerfs Marie-Claude, il te reste encore un bon 35 minutes. Mais, je suis tellement contente. Glenn est en haut dans la cuisine et entend mes cris de joie et me dira, par la suite, qu’il se demandait ce qui avait bien pu déclencher cette joie. Je continue l’entraînement et je me demande si j’aurai à en faire encore pendant cette session, je ne m’en souviens plus. Hey! Oui! Il y en a encore vers la fin. Le moment arrive. Encore des Double Jumps. Je prends ma corde, je prends une bonne respiration et je saute. J’ai réussi, à mon grand bonheur, à en faire 5 de suite. Quel accomplissement! Quel progrès! Je suis tellement fière! Ça m’a portée toute la journée. Je vais sûrement en parler au souper et mes amis ne comprendront pas nécessairement ma fierté et mon bonheur. Ce n’est pas grave. Réussir mes Double Jumps a été pour moi un grand pas vers une meilleure forme. C’est ma victoire de la journée. Mon prochain objectif? En faire 10 de suite. Savez-vous ce que les Double Jumps ont fait pour moi aujourd’hui? Ils m’ont fait réaliser que tout est possible.  

Suivre la séquence Insanity The Asylum

Je viens de terminer le jour 14 de ma deuxième ronde de Insanity The Aslylum.  Je me suis permise d’interchanger quelques jours du programme pour des raisons pratiques. En principe, aujourd’hui, je devais faire Relief et demain, faire Speed & Agility. J’ai fait le contraire. J’ai fait ça quelques fois depuis le début du programme pour des raisons d’horaire chargé. Je ne crois pas que changer l’ordre des entraînements ait une grosse incidence. Pourquoi? Ça dépend de ce qu’on a fait la veille comme entraînement. Je m’explique. Lorsque l’on fait de l’exercice, il faut toujours se donner un temps de repos pour récupérer. C’est le principe du Stress-et-Repos. À la suite d’une séance d’exercice, le corps a besoin de récupérer son énergie. Par conséquent, si l’entraînement dure trop longtemps et qu’on ne s’accorde pas assez de repos, le corps n’est pas en mesure de récupérer les importantes ressources énergétiques et physiques dépenser lors de la séance. La différence se situe au type d’exercice que l’on fait. Il y a les séances cardio-vasculaires et les séances de résistance (ou musculation). Si on fait du cardio, pour récupérer, il faut se reposer et complétée par une alimentation saine et une bonne nuit de sommeil. Donc, on peut faire du cardio à tous les jours si on veut. Il est important lorsque l’on parle de résistance, de spécifier si on veut acquérir de la masse ou seulement faire un entraînement d’endurance. Lorsque l’on veut acquérir de la masse, on fait quelques séries (2-3) où pour chaque série, on est en mesure de soulever un poids pour un maximum de 8 à 12 répétitions et à la 12ième répétition, il nous est très difficile de la compléter.  Si on va au-delà de 15 répétitions, on ne crée plus de la masse, et on est dans un entraînement d’endurance. Si on fait un programme de musculation dans le but  d’acquérir de la masse, le principe Stress-et-Repos consiste en une journée d’entraînement suivie d’une journée de repos. La durée optimale de repos varie entre 48 et 72 heures. Si on fait de la résistance d’endurance, étant donné qu’il n’y a aucune micro déchirure au niveau des muscles, le temps de récupération peut être plus court. Lorsque l’on fait un programme comme Asylum, la séquence est pensée en fonction de la récupération nécessaire suite à chaque DVD d’entraînement, mais c’est principalement du cardio et de la résistance d’endurance. Même le DVD Strength est de la résistance d’endurance, d’où ma conclusion que d’alterner les entraînements quelques fois ne nuira pas au programme. Par contre, pour avoir des résultats optimaux, je vous suggére fortement de suivre la séquence donnée. Rappelez-vous que le repos et une bonne alimentation sont des éléments aussi important que l’entraînement lui-même. Ne les négligez pas. Si vous désirez vous procurer Insanity the Asylum, cliquez ici.

Insanity The Asylum | Jour 4 – Vertical Plyo

Je viens de terminer le jour 4 du programme de 30 jours Asylum. Ouf! Est-ce que c’est moi ce matin qui n’était pas dedans ou c’est tout simplement débile cet entraînement? Je crois que dans la dernière année, c’est le DVD le plus difficile que j’ai fait. Il est difficile physiquement. Je viens de relire et vous allez me dire, « Marie-Claude! De l’exercice, c’est physique! » Je vous explique. Il y a des entraînements où on fait appel à la force avec des poids, comme P90X. Il y a des entraînements où on fait appel à l’endurance et au cardio, comme la course. Il y a des entraînements où on fait appel au cardio et à la résistance avec comme outil notre corps, comme la plupart des entraînements Insanity. Dans Vertical Plyo, on sollicite constamment les muscles du bas du corps. C’est la fatigue de mes muscles, surtout au niveau des jambes qui m’a achevée. Le cardio y est pour quelque chose, mais mon rythme cardiaque n’était pas si élevé que ça. J’étais autour de 145. Ce n’est pas vraiment élevé pour moi. Mais mon dieu que j’avais de la difficulté à compléter les rondes. Mes jambes étaient en compote, faibles, lourdes, fatiguées. Je dégouttais, et je voulais seulement prendre une pause. Je dirais que 60% de cet entraînement est concentré sur les jambes et le cardio. Bien sûr, il y a quelques push-ups jack avec bandes, mais principalement, c’est le bas du corps. Je ne peux qu’imaginer le bienfait que cela va apporter à ma course. Avoir des jambes fortes et puissantes fait la différence quand on court. Ne soyez pas inquiets pour le haut du corps. Les DVD Strength et Back to Core vont s’en charger. C’est la beauté d’un programme comme Insanity The Asylum. Si on fait le programme en respectant la séquence proposée, les exercices pour le corps au complet sont incorporés. Vous allez, de façon équilibrée, travailler chaque partie de votre corps. Je dois vraiment m’améliorer si je veux être en mesure de faire le vol.2 qui sera disponible très bientôt. De toute façon, Même s’il était disponible aujourd’hui, il faudrait tout de même que je gradue une seconde fois pour pouvoir même penser que je peux faire la suite de Insanity The Asylum. Il me reste 26 jours, ce qui n’est pas très long. Je vous reparlerai de Vertical Plyo. Il revient 4 autres fois dans le reste du programme. Je devrais m’améliorer.

1 2

%d bloggers like this: