Petite semaine en fait d’entraînement. Je suis déçue et agacée. Dimanche était ma journée de repos. J’en ai profité  pour ne rien faire. J’ai regardé 2 films, popoté un peu . Je me suis fait des macarons au coconut suite à une attaque de coconut! C’était bon. Une journée super relaxe… Comme d’habitude, je me suis couchée vers 21:00. C’est mon heure. Je préfère de l0in me coucher tôt et me lever tôt que l’inverse. Lundi, 05:00, je me réveille. Ça me tire dans le cou vers l’arrière du côté droit. Hummm? Mauvaise position pendant mon sommeil? Je ne sais pas trop. Comme d’habitude, je descends à la cuisine et commence ma journée. Partir la machine à café, nourrir le chien, ramasser le journal, etc. Je m’en vais au sous-sol pour faire mon entraînement. C’est la journée des pull-ups, des chin-ups et des push-ups. Ça me tire vraiment dans le cou et ça fait mal. J’ai de la difficulté à tourner la tête vers la droite. Je fais mon échauffement, puis un, puis deux, puis trois exercices. Et là, j’arrête! Ça fait trop mal. Je vais me blesser et aggraver mon cas. Je suis frustrée parce que ma machine est défectueuse. Une partie de mon corps est en panne. Maudit! Finalement, j’arrête tout ça. J’ai décidé que je devais prendre une journée de congé de mon programme. Ça m’a travaillée toute la journée. Comment ai-je pu manquer une séance? Comment vais-je me rattraper sur mon programme? Je n’ai pas une note parfaite de présence! Oh! Mon dieu! Marie-Claude! Quel désastre! Gna, gna, gna! Là me je me suis dit: WOH! Assez! Ça va faire! Ce n’est pas  une question de vie ou de mort! Tu vas prendre une petite pause et tu continueras quand tu n’auras plus mal. Je me suis raisonnée. Ça n’a pas été facile. Donc mardi, la douleur y était encore, et j’ai décidé d’attendre en fin de journée pour voir si j’allais faire un entraînement. Non, c’est encore douloureux. Finalement, j’ai attendu à ce matin. En me levant, j’ai fait quelques rotations au niveau du cou et c’était presque résorbé. Étant donné que la séance de ce matin était principalement le bas du corps et un peu de cardio, j’ai décidé de m’entraîner. Tout a bien été. Je n’ai presque plus mal et je suis de retour. Comme quoi s’arrêter 3 jours est parfois nécessaire et judicieux. Sommaire: 3 journée de repos en ligne, aucun dommage et le cou est revenu. J’avais juste besoin d’une petite pause…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.