G a vu cette image il y a quelques semaines et il a pensé à moi. J’ai souri et en fait, il a vu juste. J’ai toujours été une personne matinale. J’aime la tranquilité du matin. L’hiver, c’est la noirceur, le silence, le calme. L’été, c’est l’aube,  le retour à la vie, les oiseaux qui gazouillent, le bruit des feuilles dans les arbres. L’idée que pratiquement tout le monde dort encore me donne l’impression que la terre entière m’appartient. Il n’y a rien comme aller courir l’été vers 04:50 le matin et voir le soleil se lever pendant sa course. Ces moments me procurent une paix et une sérénité uniques. Je chéris ces moments de bonheur solitaire. J’ai toujours aussi pensé que si je faisais de l’exercice tôt le matin, au moment où la plupart des gens ne sont pas encore levés, j’aurais déjà ça de fait et je n’aurais plus à y penser jusqu’au lendemain. De plus, je ne suis pas très efficace après 15:00-15:30. J’ai l’impression que mon rythme ralentit. Je suis beaucoup moins productive. Il y a aussi ce que dit l’image. Faites de l’exercice le matin avant que votre cerveau se rende compte de ce que vous faites. Trop bien dit! Ce matin, ça ne me tentait pas. Je me suis réveillée et je me serais recouchée. Vous savez quand Morphée vous tient le bout du pied? Elle vous enveloppe dans les vapeurs chaleureuses et oh combien confortables du sommeil. Cette dame Morphée voulait me retenir à tout prix, la coquine! Je me suis extirpée du lit et ça m’a pris  toute la volonté du monde. Ce fut difficile. Bon! Ça y est! Je suis prête. J’ai mis mes vêtements d’entraînement, je suis chaussée, j’ai ma bouteille d’eau, ma serviette. Il ne manque rien. Je regarde du côté de la chambre de ma fille et je sais que de l’autre côté de la porte, il y a un lit vide avec une grande couette moelleuse que peut m’accueillir. Je cède. Je vais m’étendre. Ah! que je suis bien! il est 05:50. Bof! Je commencerai à 06:00. Je crois que je venais à peine de me fermer les yeux. Je les ouvre, il est 06:00! Je gémis…aaaahh… Je me lève et sans trop y penser, j’appuie sur Play et Shaun T est apparu sur l’écran de la télé. Je me dis: N’y pense pas! Fais- le! Just do it! Et je l’ai fait! Tout ça pour dire qu’il faut juste ne pas y penser, ne pas négocier avec soi-même et se mettre sur le pilote automatique. La plupart du temps, je n’ai pas de résistance. Je m’entraîne et ça me tente. Mais il y a de ces matins où il faut que j’agisse avant de penser. Il faut que je fasse mon entraînement avant que mon cerveau ne se rende compte de ce que je fais. C’est ce qui m’est arrivée ce matin. Et voyez-vous, j’ai commencé ma quatrième semaine de Insanity. Savez-vous quoi? Après 10 minutes, j’étais de retour à la normale. Dame Morphée s’est tout doucement retirée et je la reverrai ce soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire le pourriel. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.