Jeudi, pour la première fois de la saison et pour la deuxième fois depuis que je cours, j’ai fait un chrono en deça de 30 minutes. Quel bonheur et quelle victoire pour la coureuse que je suis! Je n’en revenais pas quand Endomondo m’a dit pendant ma course que j’étais à 29:46 lorsque j’ai atteint 5 km. Wow! J’ai couru vers 10:30, travail oblige, j’avais un rendez-vous tôt le matin et je n’ai pas eu le temps de courir avant d’y aller. Donc, il est 10:30, c’est ensoleillé avec quelques nuages. Quand je quitte, c’est ombragé. Je me dis pas trop chaud. Hummm… 400 mètres plus loin, c’est le gros soleil.  Un autre hummm! J’aurai dû mettre une casquette, mais bon. Il fait chaud et je me dis que je suis entrain de m’habituer à courir à la chaleur. Ça devrait m’aider pour dimanche. Alors, je me concentre. Je pense à plusieurs articles que j’ai lus dans le magasine Runner’s World. RW offre toujours, dans chaque édition, le « meilleur » programme pour, soit améliorer la vitesse ou la distance, ou le meilleur programme pour courir votre premier 5 km, 10 km, demi-marathon ou marathon etc. Une méthode qui revient assez régulièrement est de courir le plus rapidement possible sur une certaine distance. Selon le programme et les objectifs, la distance varie. C’est  400m, 800m ou 1 km pour ensuite courir à une cadence à laquelle on peut maintenir une conversation. Je ne mesure pas les distances. Ma façon de faire est de trouver un repère comme un arbre, l’abri d’autobus, une intersection etc. Je me dis que je vais courir le plus vite possible jusqu’à ce point. Par la suite, je maintiens une cadence de jogging pour quelques minutes. Je trouve un deuxième repère et je recommence et ainsi de suite. J’ai appliqué cette méthode pour ma course et cela a amélioré mon temps. J’en ai parlé avec Yolthy qui m’a dit avoir fait quelque chose de similaire lors de sa course. Elle a fait son 5 km en deça de 37 minutes hier. Souvenez-vous qu’elle a commencé à environ 45 minutes pour la même distance il y a environ 3 semaines. À mon avis, elle a l’avantage d’avoir 20 ans, mais quand même! J’ai aussi décidé de faire un peu plus de 5 km. Pas grand chose, 200 ou 300 mètres. L’effet psychologique est que si je fais ce petit extra lors de mes courses quotidiennes, lorsque viendra le temps de faire une course « officielle », je saurai que je peux terminer cette distance sans problème. Il existe plusieurs méthodes pour atteindre ses objectifs. Il faut y aller un pas à la fois et on ne peut que s’améliorer. Je sais que les chiffres ne sont pas tout, mais je peux vous dire qu’ils sont très encourageants. Il y a quelques jours, j’étais assez découragée quand j’ai obtenu un temps de 33:51 pour la même distance. Je suis fière de mes résultats, mais je suis d’autant plus fière de continuer à courir même quand les minutes ne me conviennent pas. Il n’y a rien comme s’améliorer pour l’estime de soi. Je cours depuis la mi-mai et je viens d’atteindre le but que je m’étais fixée, soit de courir 5km en 30 minutes ou moins. Maintenant, mon but est de maintenir ce résultat et de faire le 5km en moins de 29 minutes. Un pas à la fois, une minute à la fois…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.