Mon café latté du matin est un rituel. Je m’entraîne, je prends une douche, je monte à la cuisine et je fais mon café. J’ai le bonheur et le plaisir d’avoir une machine à Cappuccino. Ça fait toute la différence! J’ai commencé à boire du café assez tard. J’avais 34 ans. Je venais d’acheter une machine à café pour mon restaurant que j’avais payé assez cher et je me suis dit: « Ce n’est pas vrai que je vais avoir une si belle machine à café et que je n’en boirai pas! »

Au début, je ne prenais qu’un demi café, car j’avais des palpitations!  Au fil du temps, elles ont arrêté, mais mon goût s’est développé et franchement, c’est là que le rituel s’est installé.

Café

Le café est l’une des boissons les plus consommées dans le monde. On le cultive dans plus de 70 pays, les deux principaux producteurs mondiaux étant le Brésil et la Colombie. Le climat du Canada ne permet pas la culture du café, mais on y fait beaucoup de transformation de grains importés. On estime que les Canadiens boivent plus de 15 milliards de tasses de café par année. Le consommateur de café moyen en boit trois tasses par jour. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, le café contient des vitamines et des minéraux ainsi que des composés antioxydants.

Boisson chaude du matin, à la fin d’un repas ou souvent avec une amie au Starbuck du coin.  Il nous charme et nous envoûte juste avec son parfum qui rappelle le confort et le bien-être. Boire mon café latté est un rituel et une expérience quotidienne et je ne voudrais pas m’en passer.  D’où la question, est-ce qu’il est bon pour la santé?

En fait, si on n’y ajoute strictement rien et que l’on regarde seulement ses propriétés propres, on constatera qu’il contient plus d’une douzaine de composés bioactifs, la plupart se formant au moment de torréfaction des fèves. On y retrouve en autres la caféine, des alcools diterpènes et des composés phénoliques connus pour leurs effets antioxydants

La caféine

La teneur en caféine, qu’on trouve aussi dans le thé, le chocolat, les sodas et d’autres compositions alimentaires, variera en fonction du type de grains, du mode de torréfaction et de la méthode de préparation du café.  Elle est principalement connue  pour ses effets stimulants. Chez l’adulte en santé, une petite quantité peut augmenter la vigilance et la concentration. Chez d’autres personnes, elle peut par contre entraîner des effets biologiques indésirables tels que de l’insomnie, des maux de tête, de l’irritabilité et de la nervosité. 

Café
Les alcool diterpènes

Le grain de café contient naturellement et en quantité significative des alcools diterpènes, dont le cafestol et le kahweol. Ces composés, présents dans les huiles des grains de café, sont libérés au contact de l’eau chaude. Ils feraient augmenter les taux de cholestérol5. Selon le mode de préparation, le café contiendra plus ou moins de diterpènes. Par exemple, le café bouilli contient de 1,2 mg à 18 mg de cafestol et de kahweol par 100 ml tandis que le café expresso en contient de 0,2 mg à 4,5 mg. Le café filtre, quant à lui, n’en contient pratiquement pas (de 0 mg à 0,1 mg).

Antioxydants

Le café contient plusieurs composés antioxydants. Étant donné la fréquence de sa consommation, il peut contribuer de façon importante à la capacité antioxydante du régime alimentaire. À ce sujet, une étude norvégienne montre que le café est l’aliment du régime alimentaire qui contribue le plus à l’apport total en antioxydant chez cette population.

Les bienfaits

En fait, les bienfaits du café sont nombreux:

  • Le café attise la mémoire et aide particulièrement à la concentration, à condition qu’il soit consommé régulièrement au cours de la vie.
  • Il accroit la vigilance et permet de résister, temporairement, à la somnolence, à la fatigue.
  • Il facilite la mobilité des spermatozoïdes.
  • Le café agit aussi sur les vaisseaux sanguins qu’il resserre et, c’est pourquoi, il est utilisé comme anti-migraineux, qui consoliderait ainsi le pouvoir sédatif de l’aspirine.
  • Il possède des effets cardio-vasculaires puisqu’il intensifie le rythme cardiaque et la tension artérielle.
  • Il agit sur le transit intestinal, qu’il règle en s’attaquant à la constipation.
  • Il pourrait protéger de la cirrhose, et réduit également les menaces de cancer de la bouche et du pharynx.
  • Il peut être utilisé dans les régimes amaigrissant grâce aux polyphénols dont il est pourvu et qui contrôlent la glycémie en réduisant le passage du glucose dans l’intestin grêle.
  • Et, on pourrait même penser, d’après les scientifiques que le café pourrait être bénéfique pour l’Alzheimer, en empêchant la formation des dépôts cérébraux, dit-on. Mais c’est encore tôt pour assumer cette découverte pleinement.

Les désavantages

Mais, il y aussi le revers de la médaille. Le café a aussi quelques inconvénients.  Des effets, que si consommer en trop grande quantité, peuvent incommoder:

  • Le café trouble le sommeil en diminuant la production de cet hormone du sommeil, qu’on appelle mélatonine. Que faire si on est un adepte inconditionnel du café ? C’est simple, prenez un café au moins 6 heures avant le coucher.
  • Il peut engendrer une hausse de la pression oculaire chez les personnes souffrant de glaucome ou d’hypertension oculaire.
  • Il amplifie le risque d’hémorragie méningée chez les patients qui souffrent d’anévrisme cérébral.
  • Il aggraverait le risque de fausses-couches et de naissances d’enfants mort-nés à cause d’un effet mutagène et tératogène c’est-à-dire qui entraîne des malformations en agissant sur l’embryon.

Certaines  personnes optent pour le décaféiné afin de ne pas nuire à leur un sommeil  bien que la caféine ne soit pas à proprement parler une drogue dans la mesure où elle n’entraine pas une addiction problématique, si on en consomme une grande quantité sur une base quotidienne, cela pourrait être difficile d’arrêter d’en boire.

Finalement, on pourrait avancer que face à l’excès, le  café, comme toute chose n’échappe pas à la règle. Et par conséquent, tout dépend de nous, de notre comportement. Plus de cinq tasses par jour, le café  devient moins bénéfique. Deux ou trois tasses par jour procureront des instants de plaisir, où l’on se délectera de son goût exquis, son parfum piquant, et ses innombrables  profits, sans qu’il porte préjudice à la santé.

Et moi, je retourne à mon rituel…

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.