J’ai faim! J’ai tout le temps faim. Sauf le matin en me levant. Je me lève habituellement vers 05:00. Que voulez-vous, je suis un oiseau matinal. En me levant, je n’ai pas faim. Tranquillement, la journée commence. La routine: je me brosse les dents, je vais aux toilettes, je replace quelques mèches folles. Ensuite, je remplis la machine à café d’eau, de café. Je laisse sortir Tosca (notre charmante chienne), je lui sers sa moulée, Tosca entre. Je vais chercher le journal et le pose sur la table.  Je descend au sous-sol, j’allume la télé et la met sur DVD. Je prépare le matériel que j’aurai besoin pour mon entraînement. Je me change, enfile mes souliers de cross training.   J’appuis sur play, et hop! Je m’entraîne! Tout dépendant de ce que je fais ce jour là, c’est d’une trentaine de minutes à une heure. Je prends ma douche et je m’habille. Et c’est là que ça frappe! Je veux mon cappuccino du matin. Mon ventre gargouille et j’ai envie tout de suite de ce merveilleux goût crémeux, chaud et réconfortant. La faim se calme un peu. Mais elle revient! J’essaie de bien manger. Je ne veux pas que ce soit trop lourd car je ne me sens pas bien par la suite. La plupart du temps c’est quelque chose de blé entier, soit une Onebun ou une tortilla, une tranche de pain ou un muffin anglais. Ce sera avec un oeuf, une demie banane, du beurre d’arachide et des fois des cretons. Là, je suis pleine! C’est presque trop, mais je n’ai plus faim. Il est environ 08:00. Puis, vers 10:00, bang!!! Ça frappe encore! J’ai faim, j’ai faim, j’ai faim! Des fois, je me fais un shake ou je prends un fruit ( mais un fruit, ce n’est pas assez), du fromage, des noix, quelque chose! Ça m’apaise, j’ai définitevement hâte au lunch. Encore une fois, vers 11:15-11:30, j’ai faim! La plupart du temps, je mange ce que j’ai fait pour souper la veille. Enfin! Je suis rassasiée… jusqu’à 14:00, 14:30. Ça frappe encore! J’essaie de tenir jusqu’à 15:00. Des fois, je me trouve assez bonne, je tiens jusqu’à 16:00! Wow! Tout un exploit! La plupart du temps, j’ai envie de quelque chose de salé. Du fromage, des noix, des craquelins. Je n’ai pas envie de quelque chose de sucré. J’essaie aussi de choisir un fruit, mais ce n’est pas très salé! Enfin! Le souper arrive! Que ce soit moi ou G qui le prépare, ce repas est la bienvenue. On n’a pas tout à fait les mêmes goûts, mais on s’entend tout de même très bien. Il est patate, je suis riz. Il est côtes- levées, je suis poulet, il est rôti de palette, je suis poisson, il est potage, je suis soupe-repas… hummm, mais comme je disais, on s’entend bien. Par exemple, on est totalement fou de notre pizza maison. On adore faire nos pâtes maison ensemble. On aime manger. Ça le fait rire que j’ai tout le temps faim . Je crois qu’il y a peut- être deux raisons pour lesquelles j’ai tout le temps faim. De un, je m’entraîne de façon assez intensive et de deux, j’ai habitué mon corps à manger souvent. Donc, ça ne me prend pas de grosses quantités, mais je dois manger souvent. J’ai faim juste à écrire cet article! Bon appétit!

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.