Je suis assez contente de moi. Je viens de faire pour une deuxième fois un peu plus de 7 Km. Je ne trouve pas ça facile mais le sentiment de bien-être et de bonheur une fois complété est incroyable! Je me sens tellement bien. Et regardez ce paysage! Comment ne pas aimer sa course du matin?
Courir dans un tel environnement est apaisant pour l’âme.
C’est ce que je vois au départ. Je prend environ 2:30 minutes pour me rendre à la piste cyclable. Cette première tranche est mon échauffement.
Départ
Je lisais dans Runner’s World que c’est bien de faire une portion avec une cadence plus élevée suivie d’une cadence plus lente, dite de récupération. Selon l’article, de courtes périodes de récupération vont permettre de conserver l’intensité de la course et apprendre au corps à courir et surmonter la fatigue. Le corps devient donc plus efficace à éléminer l’acide lactique qui cause le sentiment de chaleur dans les muscles. Tout dépendant de  votre type de course, il existe trois mécanismes énergitiques. Quand je commence, je cours plus rapidement et j’essaie de maintenir pour 5-6 minutes. Je ralentis un peu pour 3-4 minutes et j’essaie d’augmenter à nouveau pour un autre 5-6 minutes. J’ai amélioré mon temps avec cette méthode. Quand j’arrive à la piste cyclable, je suis en mode course pour le meilleur et pour le pire. J’exagère un peu, et c’est probablement psychologique, mais à partir de là, la course est officiellement commencée . Ci-dessous est mon deuxième point de référence. C’est là que la course est en ligne droite. Pas d’élévation, pas de courbes. Seulement le soleil qui se lève sur ma droite et la pelouse qui est verte, humide et tellement invitante. De part et d’autre, les maisonnées qui doucement se réveillent. Très tôt le matin, je croise des petits lapins sauvages, parfois une mouffette. J’entends le chant des oiseaux et il y a toujours un cardinal à chaque étape de mon parcours qui semble m’encourager. C’est vraiment bien. Je cours comme ça pour environ 1.3 à 2.5 Km tout dépendant si je fais 5 ou 7 Km.  Lorsque je fais demi-tour, le soleil est déjà haut dans le ciel et la journée est définitevement commencée. Dans un pamphlet de Runner’s world, il y a les trucs et conseils de plusieurs coureurs et entraîneurs. Les commentaires suivants me conviennent et c’est ce à quoi je pense quand je cours ma portion en ligne droite.( traduction libre)
  • Avoir de l’endurance est de continuer lorsque votre corps ou votre manque de motivation vous dit d’arrêter. Eric Zorn, marathonien.
  • La plus grosse erreur que font les débutants est de penser à augmenter la distance. Les débutants doivent penser en minutes, non pas en kilomètres.Budd Coates, quatre fois entraîneur pour l’équipe marathonnienne olympique américaine.
  • Ne serrez pas les poings. Courez plutôt comme si vous teniez un oeuf dans chaque main et que vous les protégez. – Éditeur de Runner’s world
  • Relaxez au maximum. Relaxez les mâchoires, ne pas contracter les épaules près de vos oreilles et occasionnellement, secouez vos mains et vos bras afin de les relaxer. – Dave Martin, Ph. D. psychologue en exercice.
Lorsque j’atteins la moitié de ma course, je marche rapidement habituellement pour une minute, que ce soit 5 ou 7 km. J’ai remarqué que lorsque je prends cette « pause », je reprends de plus belle. Finalement, je reviens à la portion finale de ma course où c’est plus boisé. Alors là, je sais que c’est fait. Ce n’est qu’une question de 4 minutes.
Il me reste environ 4 minutes
Il me reste environ 3 minutes
Ça y est! Je vois les arbres devant ma maison!
Les gros arbres au bout sont ma ligne d’arrivée
C’est fait! Je viens de terminer une autre course. Que ce soit 5, 7 ou même 2.7 km, courir fait du bien et je ne pourrais mieux commencer ma journée. Et même lorsque la motivation n’est pas au rendez-vous, courir un peu, même une quinzaine de minutes, fera toute la différence. C’est ce qui m’est arrivée hier. La citation ci-dessous m’a motivée. Prenez le temps de faire une petite vite. Quinze minutes de course, c’est mieux que de ne pas courir du tout.Dr. Ducan MacDonald, ancien détenteur record du 5000 mètres. Je vous souhaite une excellente journée et n’oubliez pas qu’un peu est déjà mieux que pas du tout.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.