Je ne me suis pas entraînée du 25 juin au 30 juin. Ce fut la plus longue période pendant laquelle je n’ai pas fait d’entraînement dans les 18 dernier mois. Je m’étais donnée congé jusqu’à mon retour à Montréal tout en sachant que je participe à la coupe Dix30 qui se tiendra au Parc Pierre Laporte à Boucherville, dimanche le 8 juillet. Pendant mon séjour à Kelowna, à toute les fois où je suis sortie, j’ai croisé soit des cyclistes, soit des coureurs. Ils sont partout à toute heure du jour. En les voyant, je me sentais paresseuse. Je les regardais avec admiration et ces gens m’inspiraient. Je me disais que je devais faire un petit effort pour courir dans un endroit aussi merveilleux. J’aurai aimé avoir plus de temps et courir plus souvent dans cet endroit vraiment joli. Mais bon, la prochaine fois.
Vue du vignoble Mission à Kelowna. J’étais à environ 2 km plus loin.
Le premier juillet fut la première journée où il a fait réellement beau. Je ne pouvais pas passer cette occasion de courir. J’étais dans le mode rien faire. Une partie de mon cerveau me disait d’y aller et une autre me disait que je pourrais reprendre cette semaine. Pour me convaincre, j’ai mis mes vêtements et mes souliers de  course et finalement, je suis partie. Ce fut une très belle course. Il faisait un beau soleil, il y avait une petite brise, je ne savais pas trop où je m’en allais, ne connaissant pas le quartier. J’avais mon téléphone en main avec l’application Endomondo qui me permet de mesurer ma distance et ma cadence. Une particularité du quartier où j’étais est qu’il est en montagne. Moi, qui est habituée à un parcours principalement plat, ce fut un petit défi. La dénivellation n’est pas importante, mais quand même présente. Selon Endomondo, approximativement 11 mètres. Cela m’a fait réaliser que je devrais courir plus souvent où il y a un terrain inégal. L’effort est différent et ça permet de varier. Je suis vraiment contente d’avoir décidé de faire cette sortie. Je ne suis pas certaine quel impact aura ma pause d’entraînement sur ma course de dimanche prochain. Par contre, j’ai  noté lors de ma course que ce n’était pas plus difficile que d’habitude. Mon constat est que tout ne se perd pas en une semaine, mais il faut que je m’y remette au plus vite afin d’éviter de perdre le rythme. Nous sommes revenus lundi tard en soirée. Je ne me suis pas entraînée mardi. Retour au travail et surtout manque de sommeil. Je m’entraînerai probablement aujourd’hui, mais je ne sais pas encore ce que je ferai. Je me promets 2 sorties de course d’ici samedi.

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WordPress spam blocked by CleanTalk.